À New York, il existe un spot pour manger de la pâte à cookies crue sous toutes ses formes

Plus rien ni personne ne pourra vous empêcher de vous goinfrer de pâte à cookie non cuite. 


Si vous étiez du genre à lécher la cuillère des gâteaux à peine enfournés, alors la boutique new-yorkaise DŌ (à prononcer "dough") a "officiellement réalisé vos rêves", comme l'écrit son site officiel. Kristen Tomlan, une jeune pâtissière visiblement nostalgique, va ouvrir une boutique pour s'accorder ce plaisir coupable de l'enfance : manger de la pâte à cookies (sans que vos parents ne vous tapent sur les doigts).

À déguster en glaces, cupcakes et sandwichs

Mais aujourd'hui, plus question de culpabiliser. En temps normal, manger de la farine et des œufs crus nous expose effectivement aux bactéries E. Coli (ou colibacille) et aux salmonelles, qui sont à l'origine de la salmonellose. Sauf que la pâtissière new-yorkaise utilise pour sa pâte un produit à base d'œufs pasteurisés et une farine "chauffée", dans un processus qui se rapproche aussi de la pasteurisation. Pour les Américains qui auraient peur de tomber malades, Kristen Tomlan affirme donc que le produit est sans aucun risque.

Publicité

À la carte, des créations colorées de toutes sortes à base de pâte à cookies, allant des cônes et simples pots de glace et "sanDŌwiches" glacés, en passant par des cupcakes et des brownies mi-cuits. Sur le site en ligne, on peut également commander des variantes véganes et sans gluten.

Personne n'est laissé pour compte. La boutique pousse ce principe à l'extrême, jusqu'à proposer une recette pour chien, la "Doggie DŌ" préparée avec des bananes, du potiron, de l'avoine, du beurre de cacahuètes, des amandes, du miel et du Milk-Bone (des biscuits pour chiens américains).









Publicité

ms-b-oileoeufs-copy

Par Lenny Sorbé, publié le 23/01/2017

Copié

Pour vous :