Après le bar à chat et le bar à chouette, place au bar à lapin

Hong Kong lance "Rabbitland" : un établissement où l'on peut grattouiller des lapins en cassant la croûte... 

Publicité

Le kitsch semble ne pas avoir de limites. Vous connaissiez sûrement les bars à chats,  à chiens, et peut-être même à chouettes, à hiboux et à hérissons ... Désormais, c'est le bar à lapins qui fait fureur à Tokyo et à Hong Kong. Il ne s'agit évidemment pas de "bars" à proprement parler mais plutôt de restaurants ouverts à l'heure du déjeuner et du dîner et où il est aussi possible de boire un verre ou un café. Au menu du Rabbitland de Hong Kong qui a ouvert ses portes le 16 août dernier : des nugget's, des dumplings, des salades, des frites, des sandwich, des desserts ... (mais visiblement pas de civet).

Publicité

Des lapins abandonnés

Les clients sont ainsi encouragés à câliner les petites bêtes (un douzaine au total), de toutes les tailles et de toutes les races, et qui évoluent en liberté ou dans des enclos dédiés au sein de la salle de restaurant. Tous ont été recueillis après avoir été abandonnés et trouvent ainsi un nouveau refuge au Rabbitland. Néanmoins, quelques précautions s'imposent : le port de chaussettes est obligatoire, les enfants en dessous de 13 ans doivent être accompagnés d'un adultes et il est défendu de "jouer" avec les animaux.

Publicité

L'histoire ne dit pas si la dégustation des plats est entravée ou non par l'odeur des lapins ni par l'hygiène. Quoi qu'il en soit, l'attraction de l'établissement semble plus être due aux animaux qu'au menu. Et d'ailleurs si vous êtes dans le coin, pensez à réserver avant de vous ruer à Rabbitland, car le lieu affiche complet.

Publicité

Par Jeanne Pouget, publié le 02/09/2016

Copié

Pour vous :