(© mort subite)

La bière belge en lice pour rentrer au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco

Le sort de la culture de la bière belge est en discussion à partir d'aujourd'hui à Addis-Abeba.

(© mort subite)

(© Mort Subite)

Alors que le comité en charge du patrimoine culturel immatériel de l'Unesco se réunit en Éthiopie cette semaine, les Belges croisent les doigts pour que la culture de la bière rejoigne cette prestigieuse liste. La culture de la bière rejoindrait ainsi des domaines aussi larges que "le repas gastronomique des français", "la diète méditerranéenne", ou des savoir-faire aussi pointus que "la pêche aux crevettes à cheval à Oostduinkerke".

Publicité

Cultures intimistes à sauvegarder ou définition même des racines d'un pays, le patrimoine immatériel inscrit les savoir-faire à travers le temps. Reconnaissance ultime des traditions et maîtrises de chaque région, l'inscription au patrimoine de l'Unesco permet la transmission des recettes et autres artisanats d'un pays.

La culture de la bière

unpeudeculture-copy

Alors que les grands vignobles français sont déjà reconnus au patrimoine mondial, la bière belge, elle, n'a pas encore inscrit sa mousse dorée dans la fameuse liste. "Au début du XXe siècle, il y avait 3 000 brasseries en Belgique, chaque village avait au moins sa brasserie", confie Jean-Louis Van de Perre, Le président de la Fédération des brasseurs de Belgique à France Info.

Publicité

Des bières trappistes centenaires aux micro-brasseries trendy d'aujourd'hui, la bière fait partie intégrante de la vie des Belges. On espère donc qu'elle rejoindra les 336 autres domaines déjà inscrits sur la liste du patrimoine immatériel, de quoi trinquer autour d'une petite mousse.

Par Pharrell Arot, publié le 28/11/2016

Copié

Pour vous :