Pourquoi les bruits de mastication peuvent vous rendre fous

Une étude plonge dans le monde de ces petits bruits qui peuvent vous remplir de colère.

sameating

Votre pouls s'accélère et vous sentez la colère monter en vous quand votre voisin de table mâche bruyamment chaque bouchée de son déjeuner ? Vous êtes peut-être atteint de misophonie. Cette "haine du son" rarement diagnostiquée est pourtant fréquente.

Publicité

Dans une étude parue la semaine dernière dans la revue Current Biologyle lien entre ces petits bruits du quotidien et le désagrément qu'ils occasionnent chez certaines personne est enfin prouvé. Bruit de mastication ou de respiration, ces stimuli peuvent sur les individus atteints de misophonie provoquer suées et accélération du rythme cardiaque, synonymes de malaise et d'énervement.

C'est pas moi, c'est mon cerveau

Pendant l'étude, 44 individus, dont 20 atteints de misophonie, ont subi une batterie de tests auditifs, les obligeant à écouter différents sons. Cris, bruits du quotidien, stimuli connus pour provoquer des désagréments, chacun déclenchant des réactions différentes selon les sujets.

Pour les sujets atteints de misophonie, les sons déclenchant un malaise activent une zone du cerveau différente des sujets non diagnostiqués, entraînant ces réactions désagréables. Une preuve flagrante que les vidéos ASMR ne sont pas faites pour tout le monde.

Publicité

Par Pharrell Arot, publié le 06/02/2017

Copié

Pour vous :