Ces esquimaux à l’eau polluée transmettent un message fort pour l’environnement

Vous reprendrez bien un peu d’eau polluée ?

ppw3

© Polluted Water Popsicles

Non, ces esquimaux ne sont pas la dernière tendance food d’Instagram. Développé par trois étudiants de l’université des beaux-arts de Taïwan, le projet Polluted Water Popsicles ("esquimaux à l’eau polluée") vise à bousculer les consciences sur le problème de la pollution à Taïwan et dans le reste du monde.

Publicité

Selon le site Bored Panda, le trio a collecté des échantillons d’eau dans des lacs, des rivières, des égouts, sur des plages et dans des ports de tout le pays. Ils ont alors fait geler ces échantillons toxiques et leur ont donné la forme d’esquimaux. Les trois étudiants ont ensuite reproduit ces esquimaux en résine de polyester transparente, donnant naissance à 100 modèles de glaces.

À bien y regarder, on distingue dans l’eau des bouts de plastique, de métal et d’autres éléments pas franchement ragoûtants. L’idée est donc de jouer sur le contraste entre l’envie que peuvent susciter ces jolis esquimaux, et ce qu’ils contiennent vraiment. On s’imagine facilement être tenté par l’une de ces glaces, mais ce qu’elles contiennent nous donne des haut-le-cœur.

Avec ce travail, ces trois étudiants en art attirent l’attention des gens sur une réalité qu’ils refusent de voir et envoient un message fort pour la protection de l’environnement. Grâce à son concept original, leur projet fait le buzz et suscite une prise de conscience sur l’urgence de la situation.

Publicité

Découvrez une sélection de ces esquimaux ci-dessous :

ppw8

© Polluted Water Popsicles

ppw10

© Polluted Water Popsicles

Publicité

ppw7

© Polluted Water Popsicles

ppw6

© Polluted Water Popsicles

ppw5

© Polluted Water Popsicles

Publicité

ppw-12

© Polluted Water Popsicles

ppw4

© Polluted Water Popsicles

 

ppw-2

© Polluted Water Popsicles

pwp-packaging

© Polluted Water Popsicles

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Amanda Adame, publié le 12/06/2017

Copié

Pour vous :