Cette année, la production de vin devrait dégringoler à cause de la mauvaise météo

D’après le ministère de l’Agriculture, la production viticole de cette année risque de chuter de 18 % par rapport à celle de 2016.

Ce vendredi 25 août, le gouvernement a annoncé que la production viticole de 2017 serait fortement en baisse par rapport à celle de l’année dernière. La récolte de vin devrait ainsi diminuer de 18 % par rapport à 2016 et de 17 % si l’on compare avec la moyenne des cinq dernières années. La vague de gel qui a touché l’ensemble des terrains viticoles au printemps et la sécheresse de ces deux derniers mois ont en effet largement endommagé les vignes. Dans un communiqué, le ministère de l’Agriculture affirme :

Publicité

"Après le gel de printemps qui a fortement affecté la production du Sud-Ouest (essentiellement du Bordelais), des Charentes, du Jura et de l’Alsace, l’aggravation de la sécheresse dans le Sud-Est, le Languedoc, la Corse et le Beaujolais pèse sur le volume des récoltes, conduisant à réviser à la baisse le niveau de production depuis la première estimation."

La récolte 2017 devrait ainsi être historiquement basse, et même inférieure à celle de 1991, concernée elle aussi par une période sévère de gel.

Au printemps dernier, des photos impressionnantes de paysages viticoles en flammes avaient été partagées sur les réseaux sociaux. Toutes les récoltes étant en péril, les cultivateurs avaient réutilisé une technique ancestrale afin de "réchauffer" leurs plantations. Une technique d’urgence pour sauver les vignes, en vain. Faites vos réserves.

Publicité

Par Pauline Giacomini, publié le 28/08/2017

Copié

Pour vous :