Flickr/StateofIsrael

Un chef viré après s'être vanté de servir de la viande aux végans

Le chef britannique affirme qu'il voulait seulement "énerver" une militante végane sur les réseaux sociaux.

Flickr/StateofIsrael

Flickr/StateofIsrael

En Angleterre, mieux vaut ne pas énerver les végans. Deux jours après un échange houleux avec une militante végétalienne, un chef s'est fait virer de son poste dans un restaurant de Derby, au nord de l'Angleterre. Il affirmait qu'il passait son temps à servir de la viande à des végans.

Publicité

Alex Lambert avait lancé une blague sur Instagram, en légende d'une photo, pour taquiner ses clients végétaliens. La pointe d'humour n'a pas plus à une internaute. Ce qui a énervé le cuisinier britannique :

"Tu devrais trouver une meilleure façon de passer ton temps, moi ce que je préfère c'est donner des produits animaux à des végans et qu'ils ne le sachent pas. (...) les végans sont une minorité."

Et la jeune femme de répondre :

Publicité

"J'espère que tu te feras prendre un jour, j'adorerais voir ça. Je sais que nous somme une minorité (…) Profite bien de ta maladie cardiovasculaire."

La communauté végane britannique s'est empressée de partager le commentaire d'Alex Lambert sur les réseaux sociaux. Ils ont également noyé la page Facebook du restaurant de critiques négatives et de notes à une étoile, appelant au boycott de l'établissement.

"Que les choses soient claires, je n'ai rien contre les végans"

Le restaurant a très vite répondu au tollé, et a indiqué que le chef avait été renvoyé et que aucune viande n'avait été servie aux végans. Alex Lambert, lui, a précisé que cette phrase n'était que pour "énerver" la jeune femme.

Publicité

"C'était un commentaire idiot fait à une végane durant une querelle en ligne. Tout est parti d'un post où j'ai écrit 'Comment sait-on si quelqu'un est végan? Pas d'inquiétude, ils vous le diront'. (...) Une militante végane a vu mon Instagram et a commencé à m'invectiver, disant que j'aurai des maladies cardiaques et que je serai responsable de la mort de ma fille parce que je lui donne de la viande. J'ai perdu mon calme. (...) Mon travail est ma passion et je l'ai toujours fait sérieusement. Que les choses soient claires, je n'ai rien contre les végans."

Par Sirine Azouaoui, publié le 08/07/2016

Copié

Pour vous :