Chers végans, désolé, mais un tiers des Britanniques ne sortirait pas avec vous

Une étude menée au Royaume-Uni montre que les célibataires carnivores ne sont pas tous prêts à faire des efforts pour le premier date.

copyright-d-r

© Pulp Fiction

Publicité

Est-il plus difficile de trouver l’amour quand on est végan ? Apparemment, tous les célibataires ne sont pas prêts à accepter que leur partenaire s’adonne à ce ce mode de vie sans souffrance animale. L’application de rencontre trueview.me a posé des questions à 1 000 hommes et femmes britanniques. Et un tiers d'entre eux n’est pas prêt à sortir avec un végan.

Mais une grande partie des végans n’est pas intéressée non plus par des dates carnivores. Plus de la moitié préfère vivre une idylle avec un adepte du même mode de vie. On les appelle des "véganosexuels". Parmi eux, 56 % affirment qu’ils annuleraient un rendez-vous s’ils apprenaient que la personne mange de la viande.

Les habitudes alimentaires sont de toute évidence très significatives pour le choix d’un rendez-vous amoureux

Parmi les célibataires interrogés au Royaume-Uni, 34 % ne veulent donc pas d’un partenaire végan et ils sont encore plus nombreux à n’être pas prêts du tout à abandonner la viande pour leur amour. De plus, 77 % ne se verraient pas laisser tomber les protéines carnés. Un tiers considère que manger uniquement de la junk food est très embêtant. Et 21 % que la consommation excessive d’alcool est repoussante.

Publicité

Par Sirine Azouaoui, publié le 24/10/2016

Copié

Pour vous :