© Alice Donovan Rouse/ Unsplash

La Chine est désormais privée de camembert

Depuis le début du mois de septembre, les douanes chinoises bloquent l’entrée sur le territoire des fromages à pâte molle.

© Alice Donovan Rouse/Unsplash

Les expatriés français en Chine sont proches du malaise. Depuis le 7 septembre dernier, certains fromages européens sont dans le collimateur des autorités sanitaires chinoises. Après le reblochon, bloqué depuis le mois de mai, c’est l’ensemble de la famille des fromages à pâte molle qui se serait pris une porte à l’entrée du pays. Parmi eux, on retrouve notamment le brie, le camembert, le maroilles… Sont aussi concernés les fromages à pâte persillée comme le roquefort, et certains fromages de chèvre.

Publicité

La Chine aurait en effet, depuis quelques semaines, durci ses critères de douane pour les fromages européens. Si aucune explication officielle n’a encore été donnée, il semblerait que la raison la plus pertinente soit sanitaire, et plus précisément les bactéries que contiendraient tous ces fromages.

Si la consommation de fromage a fortement augmenté en Chine ces dernières années, il reste un produit principalement destiné à une clientèle étrangère. Les importateurs français dénoncent ainsi un protectionnisme injustifié de la part du gouvernement. "La Chine, on le constate année après année, rend de plus en plus compliquée l’importation de produits étrangers. Là, je pense qu’elle veut protéger son industrie laitière", estime le dirigeant de Cheese Republic, selon le site d’informations de La France Agricole.
 

Publicité

Selon le quotidien Le Monde, L’Union européenne appelle le pays à rouvrir ses frontières. La chambre de commerce locale de l’UE aurait déclaré, "le fromage européen a été importé en Chine pendant des décennies sans que des questions sanitaires ne soient soulevées." Les fromages à pâtes dures sont encore épargnés par les réglementations. C’est déjà ça, la raclette est sauvée.

Par Pauline Giacomini, publié le 19/09/2017

Copié

Pour vous :