Nos déchets alimentaires ont droit à une deuxième vie dans notre assiette

Pelures, fruits abîmés ou carrément pourris, on rivalise d’ingéniosité pour réutiliser nos déchets organiques.

Pour lutter au maximum contre le gaspillage, le recyclage des déchets est la nouvelle tendance de fond dans le secteur de l’alimentation. D’après le Washington Post, les États-Unis ont connu ces trois dernières années une explosion des start-up spécialisées dans la fabrication de produits en tout genre à partir de déchets de l’industrie agroalimentaire. Ces entreprises permettent de détourner les détritus des décharges et donc de limiter l’émission de gaz à effet de serre, à la fois sur les sites mêmes et au niveau du transport.

Publicité

La marque Regrained par exemple est partie d’un constat simple : lors de la production de la bière, seulement 10 % des ingrédients en moyenne sont utilisés pour le produit final. Cette start-up de San Francisco s’est donc lancée dans la commercialisation de barres énergétiques faites à partir de céréales utilisées dans la fabrication de la boisson fermentée. Dans le même esprit, Coffee Flour commercialise une farine bourrée d’antioxydants faite à partir de fruits de caféier. Elle permet aux fermiers producteurs de café d’avoir une nouvelle source de revenus tout en réduisant l’impact environnemental de sa fabrication. Ces entreprises prouvent que le recyclage des déchets demeure un business ignoré qui peut pourtant s’avérer à la fois responsable et florissant.

Des start-up à la restauration

L’heure est à la cuisine antigaspi. Au mois de mars dernier, une vingtaine de chefs multi-étoilés dont Gordon Ramsay ou Alain Ducasse se sont succédé dans un restaurant éphémère à Londres pour transformer les déchets alimentaires en mets raffinés. Ces cuisiniers de haut vol ont décidé de mettre leurs talents au service de la lutte contre le gaspillage. L’opération visait ainsi à valoriser les denrées habituellement jetées et à prouver que l’on pouvait en faire de vrais plats gastronomiques. Le projet était porté par le collectif WastED, une communauté de chefs qui luttent ensemble contre le gaspillage et cherchent à reconsidérer l’ensemble des déchets produits à chaque étape de la chaîne alimentaire.

Publicité

Crazy #kouignamann love for #wastEDLondon from @dominiqueansellondon. #xxoo @dominiqueansel

Une publication partagée par BlueHillFarm (@bluehillfarm) le

À lire -> On vous présente la glace zero waste fabriquée à partir de déchets alimentaires

Par Pauline Giacomini, publié le 31/05/2017

Copié

Pour vous :