Pour des chercheurs anglais, jouer dix minutes par jour à ce jeu ferait perdre du poids

Les développeurs affirment que 10 minutes de pratique par jour suffiraient pour obtenir des résultats.

L'application FoodT aide notre cerveau à ne plus ne laisser tenter par les aliments gras ou sucrés. © Capture d'écran YouTube

L'application FoodT aide notre cerveau à ne plus ne laisser tenter par les aliments gras ou sucrés. (© Capture d'écran YouTube)

S'il y a un domaine dans lequel tout le monde recherche une solution magique, c'est bien dans celui de la perte de poids. Les entreprises rivalisent d'inventivité pour créer le dernier régime qui marche ou la formule la plus personnalisée. La dernière idée en date : un jeu pour smartphones. Des chercheurs anglais ont développé l'appli gratuite FoodT ("T" pour "Trainer") sur Android, qui réfrènerait vos envies de junk food.

Publicité

Le jeu n'a rien de bien sorcier : des photos de nourriture apparaissent à l'écran, et l'utilisateur doit simplement appuyer sur les aliments considérés comme "sains". Chaque bonne réponse lui rapporte des points. Pour faciliter la chose, les produits bons pour la santé sont entourés d'un cercle vert, tandis que les gâteaux, pizzas et autres boissons sucrées sont entourés d'un cercle rouge. L'idée, c'est un peu de faire une "inception" dans votre cerveau : implanter profondément l'idée que le meilleur choix sont les légumes et les fruits plutôt que les burgers.

Lier le plaisir à une alimentation saine

Si cette décision vous paraît d'habitude si ardue, c'est parce que les aliments gras et sucrés activent le système de récompense de notre cerveau, explique The Telegraph. Ils produisent de la dopamine et de l'endorphine, qui nous procurent une sensation de plaisir et nous donnent envie de continuer à manger. Le jeu veut que votre cerveau associe automatiquement ces sensations à une nourriture plus saine. Se mettre dans la tête une bonne fois pour toutes que carottes + poisson = dopamine.

Et apparemment, le jeu marche. Selon leur première étude auprès de 83 adultes, ceux qui jouent à FoodT quatre fois par semaine consomment en moyenne 220 calories en moins. L'application est aussi personnalisable, on peut sélectionner les aliments que l'on souhaite éviter à tout prix. Les développeurs ont lancé une campagne de crowdfunding pour développer FoodT sur Apple.

Publicité

Par Lenny Sorbé, publié le 19/01/2017

Copié

Pour vous :