© Neonbrand/Unsplash

Australie : des "heures calmes" dans des supermarchés pour améliorer le quotidien des personnes autistes

Chez les personnes atteintes d’autisme, les lumières vives et les nuisances sonores des supermarchés peuvent provoquer une surcharge sensorielle.

© Neonbrand/Unsplash

Pour aider les personnes atteintes d’autisme et leurs accompagnants, l’association Autism Spectrum Australia (Aspect) a mis en place des "heures calmes" dans les supermarchés australiens Coles. Déjà 68 magasins ont commencé à jouer le jeu.

Publicité

Les personnes touchées par ce trouble du développement neurologique peuvent avoir du mal à traiter l’information sensorielle et trouver les sons, la lumière, les odeurs, le toucher et le goût accablants, reporte ABC News. Pendant les "temps calmes", pour éviter les surcharges, les lumières sont diminuées de 50 %, la radio est éteinte, le volume sonore des appareils électroniques est baissé, il y a moins d’annonces, et le nombre de caddies est limité pour aérer les allées et minimiser les bruits de choc.

Linzi Coyle, responsable de l’engagement communautaire et des opérations de l’association, a déclaré que les dispositifs mis en place ne visaient pas uniquement à baisser le niveau des éléments perturbants.

"Nous créons un espace de 'non-jugement' où les gens atteints d’autisme et leur famille peuvent se sentir bien pour faire leurs courses", explique Linzi sur le site de l’association. "L’autisme affecte un Australien sur cent. Développer des espaces où le risque de surcharge sensorielle est beaucoup moins élevé va permettre d’améliorer significativement la vie de nombreux enfants, adolescents et adultes atteints d’autisme, ainsi que celle de leur famille."

Publicité

L’initiative a eu pour l’instant un excellent accueil et on espère qu’elle va rapidement s’importer en Europe.

Par Clara Le Naour, publié le 22/11/2017

Copié

Pour vous :