© Providence Doucet/Unsplash

Un enfant avale la moitié de sa quantité de sucre journalière dès son bol de céréales

C'est le constat qu'a dressé l'agence Public Health of England dans un récent rapport.

© Providence Doucet/Unsplash

© Providence Doucet/Unsplash

On a coutume de désigner le petit-déjeuner comme étant "le repas le plus important de la journée". Il l'est probablement d'ailleurs, à condition d'être composé – comme il le devrait – d'un produit laitier, de fruits et de bonnes céréales. Sauf que dans la hâte matinale, beaucoup de repas matinaux se résument à une tasse de café pour les adultes, et un bol de corn flakes immergées dans du lait pour les plus jeunes. Les moins pressés étaleront peut-être de la pâte à tartiner sur des tranches de pain, mais qu'importe : ces petits-déjeuners sont bien trop sucrés.

Publicité

C'est ce que confirme une récente étude de l'agence Public Health England : un enfant aurait déjà avalé l'équivalent de trois cubes de sucre (soit environ 11 grammes) avant même d'arriver en classe. Cela représente plus de la moitié de la quantité qu'un enfant est censé consommer sur une journée entière. Un chiffre qui n'a cependant rien d'étonnant quand on sait par exemple que certaines céréales vendues en France contiennent près d'un tiers de sucre dans leur composition.

Un enfant sur trois est obèse en sortant de l'école primaire

Cette alimentation excessivement sucrée n'est bien sûr pas sans conséquences sur la santé des enfants. The Guardian indique ainsi qu'un enfant britannique sur cinq est obèse ou en surpoids quand il entre en primaire, et qu'un tiers des gamins l'est à la sortie. Pour remédier à cela, l'agence gouvernementale veut aider les parents à définir les meilleures options alimentaires pour leurs enfants. Leur campagne Change4Life inclut notamment une application qui scanne les codes-barres des aliments et indique leur teneur en sucres, sels et gras saturés.

"Il y a beaucoup d’alternatives plus saines disponibles pour le petit-déjeuner, donc nous avons besoin de campagnes comme Change4Life pour aider les parents occupés à faire les bons choix pour leur famille", explique la directrice des Sciences de la British Nutrition Foundation. L'une de ces alternatives pourrait être le porridge, un classique des terres britanniques qui a récemment fait un retour en force tonitruant.

Publicité

Par Lenny Sorbé, publié le 04/01/2017

Copié

Pour vous :