Epicery, la nouvelle plateforme qui veut livrer les meilleurs produits chez vous

Le site de livraison Epicery veut devenir aussi indispensable qu'Uber ou Deliveroo.

epicery

Publicité

Bientôt, on n’aura plus aucune raison de sortir de sa maison. On avait déjà la livraison de restos avec Foodora ou Deliveroo, puis celle de paniers de légumes ou de brunch. Maintenant, ce n’est même plus la peine de mettre le pied dehors pour aller acheter une bonne bouteille de vin ou une baguette croustillante. En tout cas, c’est ce qu’aimerait la nouvelle plateforme Epicery, qui ambitionne de révolutionner la manière dont on remplit nos placards et nos frigos.

Le constat de base de ce site de livraison est que les gens ont envie de manger frais et sain, mais n’ont pas le temps d’aller chez les commerçants pour acheter de bons produits. Le site sélectionne donc les meilleurs boulangeries, boucheries, poissonneries, cavistes, pâtisseries et primeurs dans un rayon de 3 kilomètres autour de chez nous.

De bonnes adresses à 3 kilomètres à la ronde

Il suffit donc de taper son adresse, de choisir son commerce, ses produits et l’heure à laquelle on veut être livré, sachant que la livraison peut se faire dans l'heure. Et dans la liste des épiceries, il y a de bonnes adresses : les magasins Terroirs d’avenir qui fournissent les chefs avec des produits faits dans les règles de l'art, l’épicerie fine Julhès, des fromagers, des chocolatiers, des experts du vin ou de la bière, des épiceries spécialisées comme la grecque Kilikio ou l’institution yiddish du Marais, Florence Kahn.

Publicité

Epicery s’est construit grâce à des investisseurs dont Xavier Niel, le patron de Free. En marche depuis octobre, le site veut doubler les commerçants d’ici octobre et atteindre 1 000 commandes en 2017.  "L’objectif est de devenir un outil aussi naturel qu'Uber dans les VTC et Deliveroo dans la restauration", détaille le cofondateur Edouard Morhange au Figaro. Et pour la suite, Epicery s’attaquera à deux autres villes françaises, puis peut-être au reste de  l’Europe.

Par Sirine Azouaoui, publié le 29/11/2016

Copié

Pour vous :