Food2rue (Facebook)

Food de Rue, l’incubateur culinaire d’insertion 100 % féminin

Food de Rue a pour mission de créer une cuisine solidaire en faveur des femmes en situation d’exclusion.

Food2rue (Facebook)

Food2rue (Facebook)

Food de Rue est un incubateur porté par sa volonté d’aider et d’accompagner des femmes vers l’entreprenariat dans le milieu de la restauration. Depuis plus d’un an, l’association propose de la street food dans le lieu d’interactions solidaires Les Grands Voisins, dans le 14e arrondissement de Paris. Douze femmes en situation de précarité mettent à profit leurs différences culturelles pour préparer avec un chef des plats à emporter à partir de 5 euros.

Publicité

L’incubateur souhaite à travers ce projet adapter et développer un système solidaire au milieu de la restauration et valoriser l’entreprenariat pour les femmes. L’objectif de Food de Rue est de devenir une passerelle vers la vie active pour que ces femmes gagnent en indépendance et en autonomie. Grâce à leur contrat d’insertion pour personnes éloignées de l’emploi, elles sont formées au milieu de la restauration dans sa globalité. En parallèle, ces femmes peuvent bénéficier d’un accompagnement social et professionnel pour résoudre leurs problèmes, faire des démarches vers l’entreprenariat ou, par exemple, apprendre la langue française.

La street food saine et solidaire

Profiter de l’engouement pour la street food afin de développer un projet solidaire était une évidence pour les fondateurs. Food de rue s’adresse à une génération qui consomme de plus en plus de repas pris à l’extérieur, mais qui recherche une traçabilité des produits et se sent concernée par les enjeux sociaux et environnementaux. Food de rue leur offre donc la possibilité de manger sain tout en agissant solidairement pour l’égalité homme-femme. L’équipe a récemment remporté l’appel d’offres pour ouvrir un comptoir dans de nouvelles halles alimentaires approvisionnées en circuit court à partir de janvier 2018. L’objectif à long terme serait de mettre en place en parallèle une distribution itinérante dans tout Paris grâce à un système de triporteurs.

Par Pauline Giacomini, publié le 23/06/2017

Copié

Pour vous :