© Merlijn Hoek/Flickr

Le hot-dog va (peut-être) disparaître des fast-food malaisiens

La franchise de fast-food Auntie Anne's va devoir modifier l'intitulé de ses produits contenant la mention "dog", jugée confuse.

© Merlijn Hoek/Flickr

© Merlijn Hoek/Flickr

Aussi triste que cela puisse paraître, le hot-dog vit peut-être ses dernières heures en Malaisie. S’il sera toujours possible de glisser une saucisse entre deux tranches de pain, la fameuse appellation est toutefois sujette à controverse. Le département du Développement islamique malaisien a indiqué que la chaîne de restauration américaine Auntie Anne’s devra renommer ses "Bretzel Dogs" pour qu'ils puissent prétendre à la certification halal.

Publicité

Le peuple malaisien ne veut pas passer pour "stupide et arriéré"

Publicité

La mention de "dog" est considérée confuse par les autorités, qui estiment que certains clients pourraient croire qu’il s’agit bel et bien de viande de chien. Or, le chien est considéré comme impur dans la religion musulmane. Le président du département suggère donc de privilégier par exemple la dénomination "Bretzel Sausage".

Aucun problème pour la franchise, qui affirme via l’un de ses directeurs locaux réfléchir à d’autres propositions. Néanmoins, la position du département du Développement islamique du agace au sein de la communauté malaisienne. Le ministre de la Culture et du Tourisme est notamment monté au créneau pour critiquer cette réglementation absurde :

"Un hot-dog est un hot-dog, point barre. Même en Malaisie ça s’appelle hot-dog, et c’est ainsi depuis des années déjà. Je suis musulman et je ne me sens pas offensé. C’est une appellation qui vient de l’anglais. Que l’on arrête de nous faire passer pour des gens stupides et arriérés."

Publicité

Publicité

"Il y a tellement de problèmes en Malaisie mais changeons le nom des hot-dogs pour être sûr que personne ne les confonde avec de vrais chiens."

L'avenir du "Bretzel Dog" n'est pas encore tout à fait entériné, puisque le ministre en charge des affaires islamiques du pays a depuis tempéré la polémique. Ce n’est cependant pas la première fois que les instances malaisiennes imposent à une chaine de fast-food de renommer certains produits pour des raisons religieuses. Depuis 2009, la boisson non-alcoolisée Roots Beer est ainsi servie en tant que "RB" dans les restaurants A&W.

Par Lenny Sorbé, publié le 21/10/2016

Copié

Pour vous :