Par Pharrell Arot

Un mois sans alcool, on essaie ?

© Matthieu Joannon/Unsplash

Alors que bon nombre d’entre nous démarrent l’année dans une petite barque dérivant dans les eaux de l’île de la ramasse, le temps des fameuses résolutions sonne à pleine volée. Pour éviter que ces cloches de bonnes volontés ne résonnent trop fort dans nos crânes meurtris par les excès, certains décident de ne boire que de l’eau pendant tout le mois de janvier. Un sondage a interrogé nos bons amis britanniques : ils seraient plus de trois millions à tenter l’expérience cette année.

Boire de l’eau sans modération

Avec ou sans bulles, l’eau, c’est délicieux. À mon humble avis, c’est même la meilleure des boissons. Alors après avoir trinqué aux liquoreux et autres vins pendant les fêtes, renouons avec l’élément qui compose la majorité de notre corps. Selon le sondage relayé par The Independent, les motivations de nos cousins britanniques pour ne pas boire d’alcool pendant un mois sont diverses. Parmi elles, la perte de poids, se sentir bien et pour 79 % d’entre eux simplement faire des économies.

Alcool et sodas

Si le "Dry January", littéralement "janvier sec", est d’abord axé sur la non-consommation d’alcool pendant un mois, il serait bon de se motiver à aussi laisser au placard les boissons sucrées pendant cette période. À tester entre potes, ce challenge ne pourra que nous faire de bien, et au pire, nous y trinquerons le 1er février venu.