(instagram)

Kyan Khojandi parle de son héritage culinaire dans le nouvel épisode de Bouffons, “L’Iran, c’est la famille !”

Une plongée émouvante dans ses racines iraniennes.

A post shared by Kyan (@kyankhojandi) on

Déjà le quinzième épisode de Bouffons, le podcast food animé par Guilhem Malissen chez Nouvelles Écoutes. Au sommaire cette semaine, la culture iranienne dans l’assiette, avec en invités successifs Kyan Khojandi et la cheffe Mina Sabahi.

Publicité

Coriandre et cuisson du riz

Publicité

Des souvenirs d’enfance de grandes tablées aux plats colorés et fragrants, l’humoriste Kyan Khojandi a gardé le goût des produits simples, d’une cuisine familiale et pleine de saveurs. La cuisine, justement, Kyan l’a réinvitée dans sa vie après le décès de son père, comme une seconde chance, entre devoir de mémoire et volonté d’une nouvelle hygiène de vie.

Riz safrané lié au jaune d’œuf, bouquets de coriandre et oignons à croquer tout crus, plats iraniens à base de viande épicée qu’il aimerait globaliser, la cuisine de Kyan est profondément ancrée dans cet héritage iranien. Découvrir "le mec de Bref" sous un nouvel angle et tendre l’oreille sur une culture culinaire méconnue, pas besoin de plus d’arguments pour vous donner envie d’écouter Bouffons.

Publicité

Par Pharrell Arot, publié le 28/03/2018

Copié

Pour vous :