ErikPendzich/REX/Shutterstock

La magie d’Internet : il devient un héros en mangeant 72 hot dogs

Le 4 juillet aux États-Unis, l’occasion de réaliser des "performances" plus indigestes les unes que les autres.

ErikPendzich/REX/Shutterstock

(© Erik Pendzich/REX/Shutterstock)

La fête de l’Indépendance aux États-Unis est chaque année l’occasion de découvrir de tragiques stars de goinfrage. Joey Chestnut, un Américain désormais héros, a gagné pour la dixième fois d’affilée le célèbre concours de mangeur de hot dogs organisé par la chaîne de fast-food Nathan.

Publicité

Pour l’occasion, ce goinfre de compétition a englouti soixante-douze hot dogs (oui, soixante-douze). Cet évènement, qui a lieu chaque année à New York, réunit des candidats capables de dépasser leurs limites pour manger, jusqu’à l’écœurement, le plus de hot dogs possible en dix minutes. Une performance qui représente tout de même plus de 20 000 calories. Il y a de quoi tourner de l’œil.

Les réseaux sociaux n’ont pas traîné pour réagir aux résultats du concours, de façon plus ou moins créative. Mention spéciale à cette personne qui a tweeté : "Le concours de hot dogs Nathan, c’est comme un discours de Trump. Ça m’écœure, mais je le regarde dans tous les cas parce que je suis Américain." Voilà peut-être l’explication, en 140 caractères, qu’il nous fallait pour comprendre l’engouement qu’ont les Américains pour l’ingurgitation de saucisses.

Nous tenons tout de même à souligner que cette année, les candidats étaient un peu en dessous du niveau, puisque le terrible Joey avait remporté le titre l’année dernière en avalant quatre-vingts hot dogs. Alors, les États-Unis, l’ère Trump vous aurait-elle fatigués ?

Publicité

Publicité

Par Pauline Giacomini, publié le 06/07/2017

Copié

Pour vous :