© Harshal Hirve/Unsplash

La Seconde Guerre mondiale a donné à la carotte sa plus célèbre vertu

Le secret des soldats anglais pour éliminer les bombardiers allemands ? Les carottes. Enfin... c'est ce qu'ils disaient.

© Harshal Hirve/Unsplash

© Harshal Hirve/Unsplash

À chaque légume ses vertus supposées, celles que les parents radotent aux enfants pour les convaincre de finir péniblement leur assiette. Pour ce qui est des carottes, on raconte par exemple qu'elles rendraient aimable ou même qu'elles amélioreraient notre vision. Pourquoi leur prête-t-on ces bienfaits ? Sont-ils basés sur quelque chose de concret ? Personne ne saurait véritablement le dire, mais à quoi bon prendre la peine de vérifier ? Si se persuader des vertus de la carotte peut nous aider à adopter une alimentation plus saine, c'est déjà pas mal.

Publicité

Ce n'est toutefois pas ce que dirait John Stolarczyk, fondateur du World Carrot Museum, un musée virtuel qui – vous l'aurez compris – est entièrement dédié au légume que Bugs Bunny grignote sans cesse. Ce passionné a récolté toutes sortes d'anecdotes marrantes (ou fascinantes, c'est selon votre degré d'émerveillement) sur la carotte, qu'il a répertoriées sur un site Web de fortune. De son avis d'expert, il y a méprise concernant les effets de la carotte sur la vue. Certes, la carotte est riche en vitamines A, qui jouent un rôle important dans le fonctionnement de notre vision. Mais il est davantage question d'éviter que notre vue baisse plutôt que de l'améliorer à proprement parler.

"À un moment donné, le message qui disait que les carottes étaient bonnes pour nos yeux a été déformé pour dire qu’elles amélioraient notre vision", expliquait-il dans un article de Smithsonian Magazine, relayé par Uproxx.

Walt Disney devait même se prêter au jeu

Selon lui, cette "déformation" serait le résultat d'une propagande du gouvernement britannique pendant la Seconde Guerre mondiale. Pour repérer les soldats de l'armée de l'air allemande, qui attendaient souvent la nuit pour lancer leurs attaques, la Royale Air Force avait recours à une technologie encore secrète à l'époque : le radar AI (pour "Airbone Interception" ou "Interception Aérienne" en français). Sauf que cette facilité à éliminer les bombardiers allemands dans l'obscurité la plus totale a fini par éveiller les soupçons. Alors les Anglais ont justifié ces performances par le fait que leurs soldats mangeaient énormément de carottes. Fallait oser.

Publicité

Mais voilà, cette excuse tout ce qu'il y a de plus vaseuse aurait tout de même semé le trouble dans les rangs allemands. Certains racontent ainsi que la Luftwaffe (l'armée de l'air allemande) aurait commencé à nourrir ses pilotes avec des carottes, persuadée qu'il y avait une part de vérité là-dedans. Outre les Allemands, c'est la population britannique qui a fini par croire en ses bienfaits. Le gouvernement avait lancé une vaste campagne de propagande en faveur du légume : placardée sur les murs, évoquée dans les émissions de radio, la carotte était partout. Walt Disney devait même contribuer à promouvoir ses vertus, avec toute une famille de personnages carottes. On aurait peut-être pu leur faire croire au Père Noël, qui sait ?

Par Lenny Sorbé, publié le 27/02/2017

Copié

Pour vous :