Le charbon actif, le nouvel ingrédient phare qui s’invite dans nos assiettes en 2018

Le charbon végétal s’infiltre dans les nouvelles tendances culinaires pour noircir nos plats et faciliter notre digestion.

Publicité

Le charbon végétal actif est issu d’essences de bois et s’achète sous forme de poudre ou de gélule. Il n’a rien à voir avec le charbon qu’on utilise pour allumer le barbecue, comme le confirme Jérémy Béguier, responsable marketing d’une boutique en ligne de produits naturels, au Figaro. On obtient du charbon actif en brûlant des bois tendres, comme du saule, du tilleul ou du tremble, ou encore des coques de noix de coco, à une température comprise entre 600 et 900 °C et en l’absence totale d’oxygène. Ensuite, il faut réchauffer le résultat obtenu en présence d’air et d’eau, ce qui crée des millions d’aspérités.

Ce sont ces aspérités qui donnent à l’ingrédient ses vertus. En effet, elles vont attirer les mauvaises bactéries et les toxines accumulées dans la sphère digestive. Quand on absorbe du charbon, il va transiter dans le corps en captant des gaz et des toxiques pouvant provoquer des douleurs, et ainsi le purifier. Son goût n’est pas très prononcé. Sous forme de poudre, il s’intègre aussi bien dans les préparations sucrées que salées.

Où prendre sa dose de charbon ?

De nombreux restaurants commencent à inclure le charbon végétal à leur carte. À Marseille, vous pouvez par exemple déguster un burger ou un cocktail Chez Charbon ou encore une glace chez Vanille noire. À Paris, vous pouvez manger un (énorme) burger au bun charbonné chez Goku Asian Canteen, ou du pain noir chez Utopie Boulangerie. Si vous voulez plutôt faire votre préparation à base de charbon végétal vous-même, Club Sandwich vous avait préparé un tuto de burger végétarien au houmous, et pour l’accompagner, un tuto de cocktail dark.

Publicité

Publicité

Par Clara Le Naour, publié le 18/01/2018

Copié

Pour vous :