Le ministère de l'économie envisage de taxer la junk food

Comme de plus en plus de pays, la France s'inquiète de la montée de l'obésité et veut créer une taxe malbouffe.

frites820

Après la Roumanie, le Danemark, le Mexique ou plus récemment le Royaume-Uni qui ont imposé diverses taxes sur les aliments mauvais pour la santé, la France pourrait aussi bientôt s'engager dans la guerre contre la malbouffe. Pizzas, hamburgers et autres barres chocolatées bientôt taxée à 20% ? Ce n'est pas encore fait mais c'est la proposition du laboratoire du ministère de l'économie. Les économistes publient une étude montrant que l'obésité coûte très cher à l'état français.

Publicité

En 2012, 15% des Français étaient obèses et 32% en surpoids.

Publicité

Un tiers de la population française était donc touchée par des problèmes de poids. Il y a 35 ans, ils ne concernaient que 5% de la population. Et selon le ministère de l'économie, ces chiffres ont très probablement augmenté depuis. L'obésité couterait presque aussi cher à la France que l'alcool ou le tabac. Environ 2000 euros par individu concerné, liés notamment aux dépenses en soins.

Les économistes du Trésor ont donc réfléchit aux pistes pour lutter contre ce fléau et envisage donc de taxer la junk food. Tout ce qui est gras et sucré pourrait se retrouver avec une TVA à 20% au lieu de 5,5% aujourd'hui pour la plupart des aliments. Les seuls produits taxés à ce point pour l'instant sont le caviar, l'alcool, les confiseries et les graisses végétales.

Par Sirine Azouaoui, publié le 02/09/2016

Copié

Pour vous :