©Crédit photo : Caspar Miskin ​Photography

Le Mondial de la bière débarque enfin à Paris

Les 30 juin, 1er et 2 juillet, le salon de référence de la bière artisanale en Amérique du Nord s’installe à la maison de la Mutualité, à Paris.

©Crédit photo : Caspar Miskin Photography

© Caspar Miskin

J-3 pour le rendez-vous des vrais amateurs de bière. Le vendredi 30 juin prochain, Le Mondial de la bière promet de nous faire voyager dans un nuage houblonné pendant trois jours. Pour cette première édition, ce sont près de 100 brasseurs qui ont répondu présent, de vingt nationalités différentes.

Publicité

Plus de 500 bières seront représentées : irlandaises, crafts londoniennes, canadiennes mythiques ou encore belges, finlandaises, danoises, italiennes… L’évènement n’oublie pas de mettre également en avant l’artisanat national avec de belles créations françaises comme La Parisienne, ou Pietra, une bière corse à la farine de châtaigne. Le Mondial de la bière organise aussi des master class pour les vrais passionnés, donnant la parole aux brasseurs et experts du milieu, en accès libre.

Beer Cantine x Bloempot de Florent Ladeyn

L’évènement accueille le très cool Florent Ladeyn, venu spécialement du nord de la France pour cuisiner pendant les trois jours de l’évènement. Il proposera, en service continu de 11 heures à 23 heures, une cuisine à son image, simple et créative. Le menu unique à 25 euros sera confectionné autour des saveurs de la bière de l’un des producteurs du Mondial.

Dans le Village Brasseur, l’équipe de Florent Ladeyn installe également un espace snacking au cinquième étage de la Mutualité. Une chilling zone pour écouter de la musique et siroter tranquillement sa bière sera également mise en place. Sept corners food ont aussi été sélectionnés par Omnivore pour accompagner le meilleur de la bière, comme la Stoney Clove Bakery, star parisienne de la pâtisserie U.S. Le Mondial de la bière promet d’incarner la coolitude pour ce week-end, avec de la street-food et le meilleur du monde brassicole.

Publicité

Par Pauline Giacomini, publié le 27/06/2017

Copié

Pour vous :