Photo by Martin Jernberg on Unsplash

Les scientifiques étudient la nourriture des chimpanzés pour soigner nos maladies

Étudier les comportements alimentaires de ces singes pourrait aider à la recherche de remèdes contre le cancer.

Photo by Martin Jernberg on Unsplash

(© Martin Jernberg/Unsplash)

Si c’est bon pour notre cousin le chimpanzé, c’est bon pour nous. Un programme de recherche en Côte d'Ivoire s’est récemment penché sur l’étude des plantes consommées par cette famille de primates à des fins thérapeutiques.

Publicité

Les chimpanzés sélectionneraient en effet certaines espèces de plantes, pas forcément pour se nourrir mais pour soigner un bobo, un trouble digestif, ou encore une fièvre. Des comportements d’automédication très intéressants pour potentiellement soigner des symptômes équivalents chez l’Homme. Logique, quand on sait que l’on partage 98 % de notre ADN avec le singe.

D’après Quartz, les scientifiques ont ainsi pu identifier des composants végétaux capables de tuer des bactéries, de limiter les infections ou même de prévenir le développement du cancer. Ces découvertes pourraient donc, à terme, conduire à la fabrication de nouveaux antibiotiques ou antifongiques. Les jungles de l’Afrique de l’Ouest constituent une véritable pharmacie à notre portée.

Et si c’était les animaux qui avaient appris aux hommes à se soigner ? Étudier les comportements alimentaires des animaux pour faire progresser la recherche est en réalité une pratique historique en médecine. Au Kenya par exemple, depuis des générations, les hommes ont l’habitude d’observer les changements de menus des femelles éléphants pendant leur grossesse. Morale de l’histoire : c’est finalement pratique d’avoir un vieux cousin qui n’a pas perdu son instinct animal.

Publicité

Par Pauline Giacomini, publié le 07/07/2017

Copié

Pour vous :