À Londres, un frigo communautaire pour lutter contre le gaspillage

Face au gaspillage, on a tous un rôle à jouer.

Tous les ans, le Royaume-Uni gâche l’équivalent de 17 milliards de livres (20 milliards d’euros) de nourriture. Pour lutter contre le gaspillage en sensibilisant les consommateurs, des militants associatifs ont décidé de lancer le premier frigo communautaire de Londres.

Publicité

Le concept, déjà mis en place dans plusieurs villes du monde, est aussi simple que brillant. Tout le monde peut donner de la nourriture en la laissant dans un frigo installé dans un lieu public – ici dans le quartier londonien de Brixton. De nombreux restaurants, boutiques et cafés du centre commercial où se trouve le frigo solidaire ont déjà confirmé qu’ils rempliraient et nettoieraient le frigo tous les jours.

Contre le gaspillage

Lancée par l’association The People’s Fridge ("le frigo du peuple" en VF), l’initiative est le fruit d’une réflexion de 25 personnes, qui se sont réunies de façon hebdomadaire au centre Impact Hub Brixton pendant six semaines, pour trouver des solutions aux problèmes d’accès à la nourriture de beaucoup de locaux.

En juillet 2016, une campagne de crowfunding avec un objectif de 1 000 livres (1 175 euros) pour financer le projet avait reçu un accueil incroyable du public, réunissant le double de cette somme en trois jours. Baptisé "Freddie", le frigo a officiellement ouvert ses portes le 8 février. Tous les invités de la cérémonie d’inauguration avaient amené avec eux des surplus de nourriture. S’il s’agit du premier frigo communautaire de la capitale britannique, l’association The People’s Fridge espère étendre son projet et mettre en place d’autres initiatives de ce type dans le futur.

Publicité

Freddie est situé à Pop Brixton, 49 Brixton Station Road, Londres.

Publicité

Publicité

Photos par Sebastian Wood.

Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

Par Aurélien Huet, publié le 13/02/2017

Copié

Pour vous :