Par Pauline Giacomini

Northern Maverick, une brasserie qui ouvrira ses portes au début de l’été à Montréal, a fait parler d’elle en lançant sa bière à l’effigie de Donald Trump.

Alors que le 45e président des États-Unis vient encore de se mettre le monde à dos en renonçant aux accords de Paris, cette brasserie canadienne a trouvé le meilleur moyen d’en tirer profit en créant une bière satirique. Elle portera le nom de Fake News Ale en référence à l’expression favorite du président américain. En plus de ce nom plus qu’évocateur, sur l’étiquette, on pourra admirer une caricature de Donald Trump lui-même en plein discours. Si la situation, d’une grande complexité et gravité, ne s’arrangera pas avec une simple bière, l’humour arrivera peut-être à rendre les choses un peu plus faciles à supporter.

Make beer great again

Northern Maverick défend son projet comme un acte de "solidarité avec [ses] voisins américains à une époque où ils ont besoin de bière". Pour chaque bière vendue, la marque s’engage à reverser 5 % des revenus pour renverser la politique de Tump. Les Canadiens seront invités au cours des prochaines semaines à se prononcer sur le site de la brasserie afin de déterminer la cause qui recevra le don de charité.

Depuis l’annonce du lancement de la Fake News Ale, la brasserie a été victime de son succès. Plus de 70 millions de personnes à travers le monde en ont parlé, ont liké ou partagé la bière "qu’aucun président n’a cautionnée". Ils ont donc organisé en remerciement un concours sur leur site pour gagner le droit de visiter la brasserie et de goûter leur bière en exclusivité.