Pourquoi les New-Yorkais ont du mal à avaler le nouvel émoji bagel

Un bagel, ce n’est pas qu’un pain rond avec un trou au milieu, bon sang.

© Apple

C’était un émoji très attendu, sur lequel Apple planchait depuis plusieurs mois. Et pourtant, la marque n’a probablement pas suscité chez le grand public l’enthousiasme qu’elle espérait. Loin de là, même.

Publicité

Comme de nombreux New-Yorkais – enfin… pas tous –, Grub Street, le site du New York Magazine dédié à la gastronomie, n’a pas mâché ses mots pour critiquer cette nouvelle création. En cause : une allure trop industrielle et, surtout, un pain nature, sans garniture. Quelle idée.

"Regardez-moi cette monstruosité, clairement taillée à la machine, avec sa mie rigide et luisante, qui paraît immangeable, même après quelques minutes dans un grille-pain. Parlons, aussi, de cette croûte lisse et déprimante.

Peut-on vraiment parler de bagel s’il n’affiche pas une quantité dégoulinante de cream cheese ? Pour être honnête, cet émoji bagel ne devrait être utilisé que pour illustrer le type de bagel que vous ne voulez surtout pas que votre ami vous ramène."

Le précédent Google

Ce nouveau scandale émoji (n’ayons pas peur des mots), en rappelle un autre, plus ancien. En novembre dernier, Google avait dévoilé un émoji hamburger avec une tranche de fromage disposée sur la tranche de pain inférieure… plutôt qu’au-dessus du steak.

Publicité

Une erreur qui avait poussé le président de Google, Sundar Pichai, à revoir sa copie.

Par Robin Panfili, publié le 05/10/2018

Copié

Pour vous :