@Unsplash

Nitro Coffee : le café du futur est glacé à l'azote

Depuis sa sortie l'été dernier aux États-Unis, les amateurs français n'attendent que ça : le café au nitrogène.

@Unsplash

@Unsplash

Entre le café et la bière, on vous présente le Nitro Coffee. L'ingrédient principal est du café infusé à froid auquel on ajoute du gaz d'azote, ou nitrogène, au moment du service. L'opération se fait grâce à une sorte de tireuse à bière ou un siphon. Le résultat est décrit comme une toute nouvelle expérience, entre le café glacé, le thé et la bière. Le café devient plus doux, onctueux et légèrement pétillant.

Publicité

Cette nouvelle boisson a déjà séduit les États-Unis où Starbucks l'a commercialisée l'été dernier sous le nom de Nitro Cold Brew. Mercredi dernier à Paris, des membres privilégiés de l'enseigne ont pu tester en avant-première sa version française : le Cold Brew Vanilla Sweet Cream. Le frapuccino c'est du passé, maintenant le café est à -196 °C.

Publicité

Le "Nitro" sous toutes ses formes

En Australie ou aux États-Unis, on peut retrouver le Nitro Coffee en canette chez les marques Cuvée ou Stumptown. On le boit frais tel quel ou on le réinvente en cocktail. Des barmen se sont déjà mis à l'ouvrage et Eater a répertorié les meilleures associations aux États-Unis. Rhum, whisky ou Amaretto, à vous d'être créatifs !

Le phénomène Nitro ne s'arrête pas là et envahit petit à petit nos cuisines. En France par exemple, Nitrogénie a créé un concept de glaces refroidies grâce à l'azote liquide pour plus d'onctuosité. D'autres ont adapté le principe à la bière comme Guinness qui a sorti l'année dernière sa Nitro IPA, plus crémeuse.

Publicité

Par Pauline Giacomini, publié le 05/05/2017

Copié

Pour vous :