Un pêcheur du Massachusetts remonte un homard bleu dans ses filets

Mystère de la génétique, le homard bleu est rare, très rare. Avec seulement une chance sur deux millions d'en attraper un, ce pêcheur américain peut aller jouer au loto tranquille.

A photo posted by Capeology (@capeology) on

Publicité

 

L'histoire se passe au large de Cape Cod début Août, à une centaine de kilomètres de Boston aux Etats-Unis. Alors qu'il péchait le homard à bord de son embarcation, Wayne Nickerson a remonté le second homard bleu de sa vie. D'une couleur vive extraordinaire, le pêcheur a immédiatement mis le crustacé dans un bac d'eau afin de le donner à un aquarium pour qu'un maximum de personnes puissent le voir.

Selon ABC, Wayne a nommé sa prise "Bleu", comme la couleur de sa carapace, sorte de golden ticket qui évite à ce crustacé d'environ un kilo de se retrouver près d'une cuisine dans les mois à venir. Sa couleur, "Bleu" la doit à un surplus de protéines faisant virer ses pigments du brun au bleu. Et si le homard bleu est rare, son cousin, le homard rouge, avant cuisson évidemment, l'est encore plus, avec un individu pour 10 millions selon les océanographes et le "lobster institute" du Maine.

Publicité

Reste à savoir si le homard bleu a le même goût que le homard classique, pourquoi pas une mission pour 2 Chainz, amateur de crustacés si il en est, pour sa série sur les objets les plus chers du monde.

 

 

Par Pharrell Arot, publié le 12/08/2016

Copié

Pour vous :