star5112/Flickr

Pendant les JO, les athlètes font la queue au stand pâtes et pizza

Les Jeux Olympiques de Rio s'ouvrent le 5 août. Le village olympique va accueillir des milliers d'athlètes de tous les pays... Et il faudra bien les nourrir. 

star5112/Flickr

star5112/Flickr

À l'image de l'énormité de ces jeux, les chiffres autour de la nourriture des JO sont eux aussi... énormes. 18 000 athlètes, coach et employés des délégations vont manger dans la cafétéria. En tout plus de 208 000 kilos de nourriture vont être servis pour 60 000 repas par jour.

Publicité

Et les plats n'ont pas été choisis au hasard. Une compagnie de services culinaires a été engagée par les instances dirigeantes. Deuxième round de cette organisation : le passage en revue du menu par des diététiciens indépendants. Le magazine Bon Appétit a discuté avec Fiona Pelly, une des juges des repas de six JO dont ceux de Rio. Son travail consiste à vérifier que les athlètes vont être correctement nourris en fonction de leur religion, de leurs régimes particuliers (sans gluten, végétarien...) et bien sûr de leur activité physique.

Pâtes, pizzas, kimchi et 10 sortes de yaourt

Selon le site Eater, 5 buffets libre-service seront mis en place dans la cafétéria avec des choix très larges allant de la cuisine asiatique aux plats brésiliens en passant par du kimchi (du chou fermenté) directement importé de Corée. Fiona Pelly affirme que les plats préférés des athlètes sont les pâtes et les pizzas. "Ces deux plats sont à un stand à part et il y a toujours beaucoup de monde devant, des athlètes de tous les pays."

Tout est précisément scruté, observé, calculé, de l'équilibre alimentaire, aux normes de sécurité. Les stéroïdes dans la viande peuvent par exemple rendre un test de dopage positif. Même le yaourt fait l'objet d'une attention particulière selon la diététicienne : "Il faut qu'il y ait plusieurs goûts différents aux fruits, nature mais aussi au soja, au lait de chèvre, entier, allégé, écrémé, grec. Ça fait à peu près 10 choix, et ce n'est que pour le yaourt."

Publicité

Par Sirine Azouaoui, publié le 01/08/2016

Copié

Pour vous :