Par Robin Panfili

Les programmes dédiés à la bouffe se multiplient : en voici deux nouveaux.

Après Bouffons, Plan culinaire, À poêle, La Grosse Bouffe ou encore Casseroles, le monde du podcast n’a pas fini de s’intéresser à la nourriture. En parallèle de l’émission On va déguster sur les ondes de France Inter, animée par le journaliste et chroniqueur gastronomique François-Régis Gaudry, Radio France vient de lancer, le 2 septembre, un nouveau rendez-vous hebdomadaire, sur France Culture : Les Bonnes Choses.

Produit par Caroline Broué, Les Bonnes Choses vient remplacer la (déjà très bonne) émission On ne parle pas la bouche pleine, animée et produite par Alain Kruger depuis 2011. Chaque dimanche, à midi, l’émission explorera le fait alimentaire sous toutes ses coutures : anthropologique, culturelle, sociologique, écologique, sociale…

Chefs, commerçants, historiens…

On y retrouvera chaque semaine, pendant trente minutes, des chefs, des cuisiniers, des professionnels du milieu, des commerçants, des patrons de la grande distribution, des intellectuels… et une personnalité qui reviendra, à sa manière, sur sa "Madeleine", un souvenir culinaire qui lui est cher.

Au programme du premier numéro : une plongée dans l’alimentation des Français au cours des dernières décennies et une chronique sur le procès Monsanto. Caroline Broué a détaillé au magazine Alimentation générale, partenaire de l’émission :

"Nous aborderons toutes les questions sous la forme de dossiers, de zooms sur des aliments ou de portraits, et je tiens également à ce que l’émission ait une dimension internationale, nous pourrons donc faire des excursions dans les cuisines du monde. Sans oublier l’attention aux nouveautés, aux tendances, débats, blogs, et autres festivals."

L’autre podcast à suivre pour cette rentrée, c’est Culture miam, lancé en juillet dernier. Écrit et présenté par Mia Assor, il revient chaque mois sur un sujet de culture générale lié à la nourriture pendant une dizaine de minutes. Histoire, sciences, littérature, économie, traditions, modernité… En clair, tout ce qui fait que la nourriture, c’est souvent bien plus que ce qu’il y a dans l’assiette.

Au-delà de l’assiette

"J’ai toujours été très intéressée par la nourriture au sens large. J’ai étudié le sujet à la fac, j’ai bossé dans des cuisines, j’adore tout ce qui touche à la diététique… J’ai eu l’idée du podcast en décembre 2016, en me demandant pourquoi le Cuba libre s’appelait 'Cuba libre'", raconte Mia Assor.

Dans la foulée, elle enregistre quatre épisodes, courant 2017, avant de les proposer au studio de podcast Mukashi Mukashi qui s’occupe désormais de la direction sonore. "J’ai choisi un angle culturel plutôt que culinaire, tout simplement parce que j’adore les anecdotes et les fun facts", ajoute-t-elle.

Les premiers numéros de Culture miam se sont déjà intéressés aux nouilles instantanées, à la géopolitique des cocktails (Cuba libre et gin tonic). Le dernier en date, sorti le 1er septembre, se penche sur l’histoire méconnue des sauces servies dans les kebabs : andalouse, algérienne, blanche, samouraï…

Les Bonnes Choses, chaque dimanche midi sur France Culture et sur vos applications de podcast.
Culture miam, tous les 1er du mois sur Mukashi Mukashi et vos applications de podcast.