Nouilles noix de coco curry : un plat délicieux et végétalien (© Delicious & Savory Recipes / Pinterest)

Au Portugal, une nouvelle loi oblige les cantines publiques à proposer un menu végan

Au Portugal, une nouvelle loi adoptée le 3 mars dernier oblige les cantines des écoles, des universités, des hôpitaux, des prisons et de toute autre structure étatique à proposer au moins un repas sans produits d'origine animale. 

Nouilles noix de coco curry : un plat délicieux et végétalien (© Delicious & Savory Recipes / Pinterest)

Nouilles noix de coco-curry : un plat délicieux et végétalien (© Delicious & Savory Recipes / Pinterest)

Il s'agit d'une avancée majeure : désormais les établissements publics au Portugal auront l'obligation de proposer un menu végétalien au sein de leurs cantines afin de s'adapter à tous les types de régimes alimentaires. Jusqu'alors les végétariens et végétaliens devaient composer avec les moyens du bord, c'est-à-dire se contenter des accompagnements, casse-tête supplémentaire pour les végétaliens pour lesquels les fromages et desserts ne sont la plupart du temps absolument pas adaptés. Des assiettes un peu tristounes et pas franchement équilibrées qui vont donc désormais retrouver leurs lettres de noblesse puisque la nouvelle loi portugaise devra être appliquée dans les six mois.

Publicité

Une pétition qui a porté ses fruits

Publicité

À l'origine de cette avancée, la Société végétarienne portugaise qui a lancé une pétition sur le sujet rassemblant plus de 15 000 signatures. Face à l'intérêt grandissant du public sur le sujet, la question a donc fini par être posée au Parlement au début de l'année 2016 et le projet de loi a été adopté au début du mois de mars 2017.

Pour Nuno Alvim, le porte-parole de l’Association végétarienne portugaise, il s'agit d'un pas énorme au sein de la société portugaise : "Nous pensons que c’est une avancée majeure pour le Portugal, car c’est la première fois qu’une loi mentionne spécifiquement le végétarisme", explique-t-il dans des propos rapportés par le site Metro News. En effet, le Portugal n'est pas franchement réputé pour être un pays "veggie friendly", il apparaît même souvent en queue des classements référençant les populations végétariennes en Europe. Comme quoi, rien n'est impossible...

Publicité

Nuno Alvim espère que celle-ci permettra à de nombreux citoyens non végétariens ou non végétaliens de s'ouvrir à de nouveaux régimes alimentaires : "Cette loi favorisera la diversité des habitudes alimentaires et encouragera davantage de gens à choisir l’option végétalienne, car elle deviendra plus accessible." Il espère aussi que la loi aura un impact sanitaire et environnemental : "Bien sûr, on prévoit que cela aura un impact significatif sur la santé de la population avant tout, mais aussi sur les animaux et l’environnement à long terme" poursuit-il.

Une pétition du même genre a été lancée en octobre dernier au Royaume-Uni rassemblant plus de 16 500 signatures. Mais il lui faudrait en réunir 100 000 avant le 3 avril pour que le Parlement se penche sur la question, ce qui n'est donc pas gagné. Pour rappel, en 2010, l'ONU a publié un rapport incitant le monde à adopter un régime à base de plantes, pour ses implications environnementales et sanitaires. À l'heure actuelle en Europe, des villes comme Berlin et Barcelone sont assez dynamiques et impliquées en terme de végétarisme et véganisme, de même que les pays nordiques, quand les pays du sud sont plus à la traîne. Grâce à cette loi, le Portugal devient donc un parfait contre-exemple.

Lire aussi -> Voici les 5 villes les plus végétariennes et végan friendly à travers le monde. 

Par Jeanne Pouget, publié le 21/03/2017

Copié

Pour vous :