© Kelsey Knight/Unsplash

En Chine, les vins australiens commencent à concurrencer les vins français

Pour la première fois, les Chinois ont dépensé plus d’argent pour acheter du vin australien que pour s’offrir du vin français.

© Kelsey Knight/Unsplash

Alors que la France était jusqu’ici la championne de l’exportation de vin en Chine, en termes de volume, au mois d’octobre, la Chine a dépensé plus d’argent pour du vin australien. En effet, selon les derniers chiffres publiés par l’Association chinoise des importations et exportations de vins et spiritueux, les Chinois ont déboursé 59,19 millions d’euros pour s’offrir 8,42 millions de litres de vins australiens et "seulement" 54,23 millions d’euros pour 12,89 millions de litres de vins français.

Publicité

On cherche donc des explications à cette affaire. La première raison valable serait que l’image des vins australiens se soit beaucoup améliorée. Fini les vins forts et à faible coût, le pays mise désormais sur des nectars haut de gamme. Des marques commencent à se faire connaître en Chine, notamment Yellow Tail, Wolf Blass ou encore Rawson’s Retreat.

La deuxième raison se jouerait au niveau de l’économie. En effet, l’Australie a signé en 2015 un accord commercial avec la Chine, ce qui induit une baisse des droits de douane et donc des facilités pour importer ou exporter des produits. Une réduction des tarifs douaniers sera d’ailleurs effective dès le 1er janvier 2018.

La Chine sera bientôt le deuxième pays où l’on boit le plus de vin

Selon une étude menée par le cabinet d’expertise britannique Wine Intelligence, en Chine, les Chinois sont désormais deux fois plus nombreux à consommer du vin importé qu’en 2011. En effet, s’ils étaient 19 millions à en boire il y a six ans, ce marché représente aujourd’hui 48 millions de personnes. Durant les dix premiers mois de cette année, la Chine a importé 601 millions de litres de vin d’une valeur de 1,88 milliard d’euros, soit 18,92 % de plus en volume et 15,6 % de plus en valeur que l’année d’avant.

Publicité

Selon le rapport britannique International Wine and Spirit Research (IWSR), la Chine devrait passer de la cinquième à la deuxième place dans le classement des pays buvant le plus de vin, juste derrière les États-Unis.

Par Clara Le Naour, publié le 15/12/2017

Copié

Pour vous :