Pourquoi l’eau du robinet a-t-elle mauvais goût après une nuit dans un verre ?

Promis, elle n’est pas périmée.

© Jersey Films

Prévoyant, vous allez vous coucher avec un verre d’eau fraîche mais vous réveillez le matin avec une eau croupie avec un arrière-goût amer. Bonne nouvelle, ce n’est pas le signe que votre appartement est contaminé à l’amiante. Les journalistes de Wired se sont penchés sur la question et ont rencontré la scientifique Susan Richardson et le sommelier de l’eau Martin Riese pour avoir leur avis sur la question.

Publicité

Un manque de fraîcheur

Publicité

D’après Martin Riese, l’hydrosommelier de LA, la première raison est simple : la température. Un exemple simple qui parle à tous : une bière est forcément moins bonne tiède que fraîche, car on en sent plus l’aigreur ou les notes houblonnées. Pour l’eau, c’est pareil. Lorsque l’on se sert de l’eau du robinet, le plus souvent elle a d’abord été rafraîchie au frigo ou alors on ajoute des glaçons. Quand l’eau se réchauffe à température ambiante, ses arômes se développent et semblent plus forts. Ce passionné conseille par exemple de toujours boire ses eaux prémiums à température ambiante, c’est-à-dire 15 °C, comme un grand cru.

Les gaz s’agitent

Cependant, la température n’explique pas tout, c’est aussi une question de chimie. Susan Richardson, chimiste à l’université de Caroline du Sud, fait des recherches sur l’eau depuis 26 ans. Ni elle ni ses collègues ne s’étaient déjà posé cette question auparavant : "C’est une chose simple mais à laquelle personne ne pense."

Ils se sont donc intéressés de plus près à ce problème universel. La raison la plus simple serait en réalité le chlore. Il est présent en forte quantité dans l’eau du robinet pour la désinfecter. Le chlore est un gaz toxique qui se dissout rapidement dans l’air, or, les quelques résidus présents dans l’eau courante lui donnent une sensation de fraîcheur. Donc moins il y a de chlore, moins l’eau vous paraît fraîche.

Publicité

D’autres gaz sont à l’origine de ce changement de goût comme le dioxyde de carbone. Quand un verre d’eau reste à l’air libre, son PH descend et plusieurs gaz peuvent se former. Une eau pure à l’air libre devient alors impure en moins de 30 minutes. Enfin, au bout de plusieurs jours seulement, ce sont les microbes qui entrent dans l’équation. Donc si votre eau a un goût différent après une nuit passée sur la table de chevet, ce n’est pas dangereux et cela ne veut pas dire qu’elle est sale.

Par Pauline Giacomini, publié le 26/07/2017

Copié

Pour vous :