Le Refugee Food Festival aide des chefs réfugiés à retrouver le chemin des cuisines

Des chefs réfugiés prennent le contrôle de cuisines dans 14 villes du globe.

(© Facebook/Refugee Food Festival)

L’intégration par la nourriture, c’est le pari du Refugee Food Festival, une initiative citoyenne créée par les globe-trotters au grand cœur de Food Sweet Food et coorganisée avec le HCR, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés. Plus d’une centaine de restaurants aux quatre coins du monde vont confier leurs cuisines à des chefs réfugiés afin qu’ils puissent faire connaître la cuisine de leurs pays. Le festival se déroulera à New York, Madrid ou encore Bruxelles mais aussi en France où sept villes participent à l’événement. Du 13 au 30 juin, vous pourrez découvrir de nouvelles saveurs à Paris, Marseille, Bordeaux, Lille, Lyon, Roanne et Strasbourg.

Une nouvelle chance pour ces chefs

(© Facebook/Refugee Food Festival/Vassili Feodoroff)

Venus d’Irak, d’Afghanistan, de Malaisie, d’Inde ou encore d’Arménie, tous les chefs auront la chance de mijoter de bons petits plats dans des cuisines professionnelles. Le chef du restaurant Le Ciel de Paris, Christophe Marchais, laissera les rênes de ses cuisines du 56e étage de la tour Montparnasse à Mohamad, un réfugié venant de Syrie. Une évasion culinaire en terre syrienne du 20 au 21 juin 2018. Le but du Refugee Food Festival : contribuer à donner une autre image des réfugiés, plus positive, tout en réunissant des gens autour d’une table pour déguster un bon repas.

(© Facebook/Refugee Food Festival/Vassili Feodoroff)

(© Facebook/Refugee Food Festival)

(© Facebook/Refugee Food Festival/Vassili Feodoroff)

Toutes les dates et infos sont disponibles sur le site du festival.

Par Sixtine Jacquemin, publié le 11/06/2018