Par Robin Panfili

Après avoir sillonné des camps d’accueil pour réfugiés avec son food truck, l’association pose ses valises à Arras et ouvre Le Grand Recho, un lieu destiné à resserrer les liens entre la population locale et les exilés qui y résident.

Les ateliers cuisine du Recho. (© Jérémie Croidieu)

Deux ans après sa création, le Recho – pour refuge, chaleur, optimisme – s’apprête à passer à la vitesse supérieure… et à poser ses valises. En plein cœur d’Arras, dans le nord de la France, l’association va ouvrir, du 6 au 14 octobre, son premier restaurant solidaire éphémère.

Derrière les fourneaux, ce sont les réfugiés qui enfileront le tablier, épaulés par les membres de l’association et sous la supervision de plusieurs chefs et cheffes de renom : Yves Camdeborde, Fatema Hal, François Pasteau, Michel et César Troisgros, Florent Ladeyn ou encore Sonia Ezgulian.

À la différence de ses précédentes missions et ateliers de cuisine, menés en itinérance au cours de ces deux dernières années dans plusieurs camps de réfugiés en France ou en Belgique, c’est cette fois "en dur" que le Recho compte s’installer. Une façon de changer d’échelle, bien sûr, mais surtout de favoriser l’inclusion de ces réfugiés en s’adressant à un public varié.

Des milliers de rencontres

Chaque soir, ils serviront jusqu’à 150 repas, à prix libre, à destination des habitants de la ville. L’objectif : "provoquer des milliers de rencontres pour dynamiser et pérenniser l’accueil des personnes étrangères sur le territoire", résume le Recho. Dans la lignée de l’asso Va te faire cuire un œuf, du Refugee Food Festival ou de l’initiative La Résidence, ce restaurant solidaire est voué à favoriser, par l’intermédiaire de la cuisine, la rencontre entre deux populations, les locaux et les exilés, qui cohabitent sans se côtoyer pour autant.

En plus des repas, qui seront distribués dans le restaurant mais aussi livrés à ceux ne pouvant pas se déplacer, notamment les personnes âgées, différentes animations et rencontres culturelles seront proposées : des concerts, des ateliers divers (DIY, street art, musique…), un thé dansant et une exposition parcours intitulée "À la rencontre de l’Autre".

Si vous voulez venir en aide l’association et supporter le projet, le Recho a lancé une campagne participative jusqu’au 4 octobre. L’argent collecté au cours de cette opération servira à financer la prochaine mission solidaire de l’association.

Les ateliers cuisine du Recho. (© Jérémie Croidieu)

Le Grand Recho, du 6 au 14 octobre 2018
Lundi, mardi, jeudi et vendredi : 18 heures-23 heures ; mercredi, samedi, dimanche : 15 heures-23 heures
Salle des Orfèvres et des Tisserands, Arras (62000)
Réservations ici