Par Sirine Azouaoui

Vous reprendrez bien une tranche d'ananas OGM rose ? 

©Pineapples/Unsplash

©Pineapples/Unsplash

On connaissait le fameux maïs OGM de Monsanto ou encore son soja bionique résistant aux pesticides. Ces produits existent dans le but de forcer la nature à produire plus, et on y parvient en modifiant les gènes des plantes. Cette fois, le géant des fruits Del Monte modifie l'ADN de l'ananas, juste pour le rendre... rose. Le fruit le plus tendance du moment, que l'on met partout, des boucles d'oreilles aux guirlandes lumineuses, n'était pas assez joli comme ça pour Del Monte.

Cette nouvelle espèce s'appelle "l'Ananas comosus" ou "Rosé" et elle a été créée dans l'idée de faire de l'ananas rose le dernier fruit à la mode. Del Monte, premier producteur d'ananas dans le monde, travaille sur ce petit nouveau depuis 2005 et vient d'avoir l'autorisation de la FDA (Food and drug administration) la semaine dernière. Bientôt, les Américains verront donc arriver sur leurs étals cet "ananas extra sucré à la chair rose", comme l'indiquera son étiquette.

"Ananas extra sucré à la chair rose"

Pour le rendre rose, Del Monte a ajouté une dose de lycopène dans l'ADN de l'ananas. Le lycopène, c'est le pigment rouge vif que l'on trouve naturellement dans les tomates et la pastèque. Pour l'autorité sanitaire américaine, ce fruit est "aussi sain et nutritif que son équivalent classique".  Un grain de sable dans un océan d'aliments génétiquement modifiés : en effet, aux États-Unis, 80 % des aliments contiennent des OGM.

Si les effets sur la santé et l'environnement à long terme n'ont pas encore été prouvés, les OGM constituent une altération de la nature inquiétante. En France, la fusion récente entre le géant américain Monsanto et la société pharmaceutique Bayer a beaucoup inquiété les chefs : "La nature vivante ne sera plus qu’un produit marketé, transformé, muté au service d’un Léviathan." En tout cas, on espère que cet ananas rose ne traversera pas les frontières.