© Paramount Pictures – Up in the Air

Se goinfrer pour impressionner les autres, voilà la logique farfelue des hommes

L'université américaine Cornell a publié un rapport d'étude qui indique que les hommes mangent plus quand il sont en société.

© Paramount Pictures - Up in the Air

© Paramount Pictures — Up in the Air

Celui qui fera le plus de séries au développé-couché, qui pissera le plus loin, qui fera le meilleur score au punching-ball de la fête foraine : on ne compte plus les moyens absurdes par lesquels un homme prouve sa force à un autre. Une récente étude réalisée par l’université Cornell (New York, États-Unis) démontre même que, pour l’homme, le simple fait de manger s’inscrit dans cette optique.

Publicité

"Même si les hommes n’y pensent pas forcément, manger plus qu’un ami a tendance à être considéré comme une démonstration de force et de virilité", indique Kevin Kniffin, l’un des auteurs de l’étude.

Pour le prouver, des femmes et des hommes se sont tout d'abord lancés dans une compétition de 30 minutes durant laquelle ils devaient manger le plus d'ailes de poulets possible. Selon les sessions, un public était présent ou non pour encourager les participants. Chaque membre de l'assistance devait ensuite noter les quelques goinfres selon des critères d'intelligence, de charme, de santé, de force et de romantisme.

Il en faut plus pour éblouir les femmes

Les résultats ont finalement démontré que les hommes engloutissaient quatre fois plus de chicken wings quand un public était là pour les observer, tandis que les femmes étaient plutôt intimidées par sa présence. À juste titre d'ailleurs, puisque les notations masculines prouvaient qu'une grosse mangeuse était perçue comme moins attirante et moins romantique.

Publicité

Mais la réciproque est tout aussi vraie. Si les prouesses des estomacs mâles impressionnent bel et bien leurs semblables testostéronés, elles n'ont pas l'effet escompté vis-à-vis de la gent féminine. Une autre étude parue en 2015 indique pourtant que les hommes ont tendance à manger plus lorsqu'ils sont en présence de femmes. En vain, donc. Il va falloir réfléchir à d'autres techniques de drague.

Par Lenny Sorbé, publié le 14/12/2016

Copié

Pour vous :