Solidarité et cuisine : un déjeuner de famille en faveur des réfugiés préparé par quatre chefs

Dimanche, le restaurant parisien Fulgurances a accueilli quatre chefs dont le Flamand Florent Ladeyn pour un repas solidaire et délicieux. 

img_0550-2

© Club Sandwich

"Après les fêtes, on s'est dit que c'était le bon moment pour être solidaire." La tâche de présenter l'initiative de ce déjeuner revient au Top Chef Florent Ladeyn, avec l'aval de ses complices en cuisine. En ce dimanche midi, le restaurant Fulgurances, qui accueille un nouveau chef chaque semestre, organisait un "déjeuner de famille" un peu particulier. D'abord parce qu'en cuisine il y avait pas moins de quatre chefs prestigieux mais aussi parce que tous les bénéfices étaient reversés à l'association Singa, qui œuvre pour l'intégration des réfugiés.

Publicité

Dans l'ambiance feutrée de ce restaurant parisien, les convives écoutent attentivement le chef flamand , qui s'est déjà engagé aux côtés du food truck Le Récho pour cuisiner avec les réfugiés du camp de Grande-Synthe."On est tous migrant à un moment dans sa vie, d'ailleurs en cuisine aujourd'hui il y a beaucoup de migrants", sourit celui qui est habituellement à la tête d'une auberge et d'un restaurant. En effet, en cuisine, on retrouve une Irlandaise, Rose Greene, et deux Anglais : Sam Miller, qui a été le second de René Redzépi au célèbre Noma de Copenhague, et le Londonien Merlin Labron-Johnson.

Dans l'assiette, on goûte aux produits du Willy Wonka des agriculteurs, le Belge Dries Delanote, qui fait pousser herbes aromatiques et légumes de façon presque sauvage, en permaculture. Le résultat, c'est un menu de cinq plats naturels, précis et délicieux.

Des choux kale, violets, de Bruxelles, grillés, sautés ou frits accompagnés d'une sauce au jaune d'œuf fumé, préparé par Merlin Labron-Johnson

img_0558

Publicité

L'épaule de cochon confite, navets, pommes et pois de la lune (ces petites tiges blanches et vertes) de Sam Miller

img_0560Les oignons et échalotes, sirop de pain et graines de tournesol de Rose Green

img_0556

En dessert, une tuerie mi-légumes mi-fruits, avec crème glacée de topinambour, crème d'argouse (une petite baie orange) et meringue à la chicorée

img_0562

Par Sirine Azouaoui, publié le 09/01/2017

Copié

Pour vous :