© Elli O./Unsplash

Soup for Syria, des recettes de soupes pour venir en aide aux réfugiés syriens

Une écrivaine et photographe libanaise publie de savoureuses recettes de potages pour récolter des fonds en faveur de la cause syrienne.

© Elli O./Unsplash

© Elli O./Unsplash

Chaude et consistante, parfumée et nutritive, la soupe coche un à un tous les critères du parfait plat de réconfort. Mais en Syrie, la situation est telle que même le meilleur des potages semble être bien peu de choses pour réchauffer les cœurs et les esprits. Barbara Abdeni Massaad en est pleinement consciente.

Publicité

Touchée par un récent passage dans un camp de réfugiés au Liban, cette auteure et photographe de nombreux livres de cuisine avait à cœur de faire quelque chose pour sensibiliser un peu plus le monde à la cause syrienne. Une de ses amies lui avait alors suggéré de tout simplement servir de la soupe aux réfugiés. Une idée qui — à défaut de véritablement la séduire — en a fait germer une autre, plus à son image. Le livre Soup for Syria était né.

Les participations de références de la gastronomie

Soup for Syria est donc un livre de recettes de bouillons et de potages en tout genre, vendu 30$ (soit environ 29 euros) au profit des réfugiés syriens. Plus d'une quinzaine de personnalités issues du monde culinaire ont été réunies par Barbara Abdeni Massaad autour du projet, comme l'animateur télé américain Anthony Bourdain, la chef étoilée Alice Waters ou Mark Bittman, l'auteur et ancien chroniqueur du New York Times.

Tous y sont allés de leur recette, contribuant ainsi à écrire cet ouvrage qui traverse les cultures et les régions : "Pour ma part, je leur ai donné une recette de soupe coréenne. Ils voulaient donner au livre une dimension plus internationale et il me semble que c’est bel et bien le cas", confie Mark Bittman au site NPR. Distribué aux États-Unis ainsi que dans une poignée de pays européens, Soup for Syria a déjà permis de récolter 300 000$ (environ 290 000 euros) pour la cause syrienne.

Publicité

Par Lenny Sorbé, publié le 23/12/2016

Copié

Pour vous :