@whkitchengarden (instagram)

Trump abandonne le programme anti-obésité de Michelle Obama

Le département de l’Agriculture a annoncé lundi 1er mai dans un communiqué la suppression du programme phare de Michelle Obama. 

@whkitchengarden (instagram)

@whkitchengarden (Instagram)

Michelle Obama s’était engagée tout au long du mandat de son mari à lutter contre l’obésité infantile aux États-Unis. Elle s’était déplacée dans différentes écoles du pays pour promouvoir ce nouveau programme qui imposait des repas plus sains dans les cantines scolaires. L’objectif principal était de proposer des menus avec moins de sel, de graisses et de sucres, et d’augmenter la quantité de céréales complètes. À l’époque largement médiatisée et saluée par l’opinion publique, l’initiative est aujourd’hui abandonnée par le gouvernement de Donald Trump.

Publicité

La nutrition, un enjeu de santé publique

Publicité

Sonny Perdue, le nouveau ministre de l’Agriculture a déclaré qu'il fallait donner aux écoles américaines une "plus grande souplesse" qui limitera le gaspillage, selon Libération. D’après le ministère, le programme exigeant de l’ancienne première dame aurait couté 1,2 milliards de dollars aux États sur les cinq dernières années. Cependant, la lutte contre l’obésité reste un enjeu majeur puisqu’un jeune Américain sur six âgé de 2 à 19 ans est en surpoids ou obèse, selon les Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

L’anti-Obama

Donald Trump semble allier le geste à la parole et efface petit à petit l’héritage de Barack Obama. En supprimant ce programme symbolique, le président des États-Unis piétine les efforts de l’ancienne Première Dame. Si la Maison-Blanche ne s’est pas encore prononcée sur l’avenir du programme "Let Girls Learn", le plan d’éducation des jeunes filles des pays en voie de développement semble aussi être dans le viseur de l'administration Trump.

Par Pauline Giacomini, publié le 02/05/2017

Copié

Pour vous :