Quand les consommateurs plébiscitent le lait équitable

Mercredi 3 mai, les fabricants de lait équitable ont lancé un appel aux distributeurs pour avoir une plus grande place dans leurs rayons. 

agence-producteurs-locaux-damien-kuhn-113763

Publicité

Les deux marques C'est qui le patron ?! et Faire France se sont associées pour demander une meilleure distribution de leur lait, selon France info. En réponse à la crise que subit le domaine agricole français, ces projets permettent de favoriser les petites exploitations et garantissent du lait de qualité. Avec une brique à environ 99 centimes, le prix est fixé pour assurer une juste rémunération aux producteurs. Il leur permet ainsi de développer leur activité sur le long cours et d'améliorer leur niveau de vie.

Publicité

Un incroyable succès

L'initiative C'est qui le patron ?! fait déjà fureur dans les supermarchés. Depuis son lancement, plus de 10 millions de litres de lait ont ainsi été vendus chez les distributeurs partenaires, au point d'entraîner des ruptures de stock. L'objectif est de donner aux consommateurs l'opportunité de créer les produits qu'ils souhaitent, "bons, sains et responsables". Ainsi, 6 850 personnes ont élaboré le cahier des charges de la brique de lait, grâce à un questionnaire sur Internet. Cette idée marketing astucieuse vient de Nicolas Chabanne, qui nous avait déjà bluffé en créant le label Les Gueules cassées, une campagne anti-gaspi en faveur des légumes moches. C'est qui le patron ?! a aujourd'hui élargi son projet en proposant du beurre bio, du jus de pommes ou encore des compotes.

Une nouvelle philosophie de consommation

Nous sommes de plus en plus sensibles à la qualité de notre alimentation, à la préservation de l'environnement et de notre patrimoine. Le commerce équitable nous certifie un travail authentique et éthique de la part des agriculteurs associés. En effet, chez C'est qui le patron ?!, l'alimentation des vaches est garantie saine et de qualité, sans OGM, avec des mises en pâturage les plus fréquentes possibles. Pour le consommateur, c'est en plus l'assurance d'une traçabilité totale du produit.

À long terme, l'initiative espère faire changer les comportements des géants agroalimentaires comme le groupe Lactalis.

Publicité

Par Pauline Giacomini, publié le 10/05/2017

Copié

Pour vous :