Par Pharrell Arot

Le youtubeur Casey Neistat tente une dégustation à l’aveugle chez White Castle.

Avec ses 9 millions d’abonnés, le youtubeur Casey Neistat est plus connu pour ses plans de New York en drone, alors qu’il ride son skate à moteur, que pour ses critiques culinaires. Pourtant, alors qu’il vient de lancer un nouveau format, nommé 368, le voilà assis avec quelques potes dans un fast-food de Brooklyn. Au menu du restaurant, le burger Impossible. Pour sa première implantation à grande échelle, le burger végétal au steak "saignant" comme un vrai a choisi la chaîne White Castle et ses centaines de restaurant.

Vous connaissez peut-être davantage la chaîne pour l’excellent film Harold and Kumar Go to White Castle (Harold et Kumar chassent le burger en VF) que pour leurs sliders, ces petits burgers vendus à 1 dollar à peine. Classiques américains de fin de soirée, les petits hamburgers ont donc maintenant leur version végétarienne, à la ressemblance troublante avec les "vrais". D’après tous ceux qui ont mangé le burger Impossible depuis sa mise progressive sur le marché voilà deux ans, la ressemblance, en termes de saveur, texture et odeur est vraiment troublante, faisant de ce steak un sérieux client pour remplacer une production de viande devenue extrêmement polluante.

Alors oui, Casey n’est pas le premier sur le coup, et sa vidéo ne nous permet pas de goûter par nous-mêmes la bête, mais ce coup de projecteur de la part de la star de YouTube et de la chaîne de fast-food permet de faire passer la vitesse supérieure à ce substitut de protéines animales, pour les amateurs de burgers qui veulent retrouver le goût de la viande sans passer par l’abattoir.