(capture d’écran YouTube)

Un chercheur parvient à créer une bouteille de vin qui ne goutte pas

L'inventeur Daniel Perlman a mis en ligne une vidéo pour présenter son invention, une bouteille de vin dotée d'un goulot spécial anti-goutte.

Un diplôme de biophysique peut vous mener très loin. Alors que certains se dirigent vers la recherche publique, que d'autres s'orientent vers la recherche militaire et que d'autres, enfin, rejoignent les départements de recherche et développement des grands conglomérats de l'innovation, Daniel Perlman a décidé de dédier tout son temps à une autre quête, autrement plus noble, autrement plus essentielle pour le devenir de l'espèce humaine : éradiquer pour de bon cette saloperie de goutte qui coule le long du goulot d'une bouteille de vin lorsque l'on termine de se servir un verre.

Publicité

Déterminé, le diplômé de l'université Brandeis, dans le Massachusetts, a donc étudié pendant trois ans des vidéos de bouteilles de vin servies au ralenti, avant d'en conclure, d'une, que la fameuse goutte apparaît le plus souvent lorsque la bouteille est pleine ou presque pleine, et, de deux, qu'il suffit de pas grand-chose pour qu'elle ne se produise plus. En l'occurrence, l'ajout d'une petite rigole de deux millimètres de long et un millimètre de profondeur au niveau de la "bague" au bout du goulot, censée empêcher la goutte de pinard de couler paresseusement le long de la tige de verre. Un hack suffisamment simple pour être adopté, si son efficacité est avérée, par les fabricants de bouteilles du monde entier. Et peut-être alors que Daniel Pearlman restera comme l'héroïque inventeur qui éradiqua pour de bon le cauchemar des apéros dînatoires. Pour ceux qui n'ont pas franchement envie d'attendre que l'industrie tout entière modifie ses méthodes de production, un bon vieux bec ou, plus classe, une serviette immaculée feront l'affaire.

Par Thibault Prévost, publié le 28/03/2017

Copié

Pour vous :