© Getty Images

Dans ce restaurant belge, la carafe d'eau vient directement des toilettes

"Vous reprendez bien un verre de Château-la-Pompe ?"

Dans un restaurant de la ville de Kuurne, en Belgique, les clients boivent désormais l’eau des toilettes – qui est filtrée, évidemment. Celle-ci est obtenue grâce à une technique de purification révolutionnaire, rapporte France 3 Hauts-de-France ce mercredi 15 octobre. 

En fait, le restaurant récupère toutes les eaux usées, aussi bien l’eau qui part dans les toilettes que celle qui est évacuée dans les éviers. Comme l’explique dans le détail le site de France 3, l’eau est potable au terme d’une double filtration. Mais ce n’est pas suffisant pour la mettre en carafe.

Publicité

En effet, selon l’entreprise qui a élaboré le dispositif, cette eau est trop pure pour être consommée. Il faut donc l’enrichir à nouveau en minéraux. Avant Kuurne, d’autres villes dans le monde ont mis en place un tel système de filtration des eaux usées, à l’instar de Perth en Australie, Singapour, ou encore Los Angeles.

Peut-on boire l’eau des toilettes ?

Selon LCI qui s’était penché sur la question en 2016, on utilise trop peu ce système de recyclage communément baptisé "toilettes au robinet", parce qu’il a tendance à dégoûter les consommateurs. La chaîne de télévision se faisait d’ailleurs l’écho d’une étude commanditée par l’université de Pennsylvanie qui évoque notamment un "effet beurk".

En France, les réseaux de distribution fournissent la majeure partie de l’eau potable. Du robinet jusqu’aux toilettes, l’eau qui sort de nos canalisations est potable. C’est ce qui avait d’ailleurs poussé Futura à déplorer "que sur les 150 litres d’eau potable consommés quotidiennement par chaque Français, seul 1 % [est] réellement bu."

Publicité

Toujours est-il que les raisons de recycler les eaux usées risquent être de plus en plus nombreuses dans les années à venir. Sécheresses, surpopulation… Autant de facteurs qui vont intensifier la rareté de l’eau. 

Par Clothilde Bru, publié le 15/10/2019

Copié

Pour vous :