(© Pouliche)

Du lundi au lundi, Amandine Chaignot propose chez Pouliche sa cuisine de marché moderne

La cheffe revient de Londres avec des assiettes à partager.

"En selle " : en plus de faire écho à Pouliche, le nom du nouveau resto parisien d’Amandine Chaignot situé rue d’Enghien, cette jolie expression est parfaite pour décrire les assiettes à partager qui arrivent sur la table en guise de mises en bouche et d’entrées. Ce midi, dans la belle salle au bout d’un vestibule servant de comptoir pour boire un verre en attendant sa table, c’est bouillon aux champignons et beurre noisette, moules au gingembre et chou-rave à l’aneth, et salade de choux de Bruxelles parfaitement assaisonnée.

(© Club Sandwich)

Publicité

La cheffe et son équipe œuvrent dans une cuisine ouverte avec une fougue impeccable, dansant au milieu du mobilier brut et ceints de beaux tabliers modernes. Et la modernité, pour celle qui a fait ses classes auprès de Piège, Frechon et Alléno avant d’aller s’émanciper à Londres, c’est la clef de cette carte simple, des fameuses assiettes à partager pour démarrer au dessert régressif en passant par le choix entre trois beaux plats (dont au moins une option végétarienne).

(© Club Sandwich)

La formule, à 28 euros le midi, fait de cette adresse le parfait endroit pour un déjeuner entre amis, à quatre, en prenant le temps. Ce midi, on choisit la volaille jaune des Landes, à la cuisson parfaite, avec des châtaignes de saison, à l’image du reste de cette carte.

Publicité

(© Club Sandwich)

Au dessert, c’est une fois de plus le partage et le mariage des styles, avec une très fine crème glacée vanille-genièvre accompagnée d’un biscuit aux noisettes et à l’huile d’olive. Le ventre heureux, on se donne rendez-vous pour revenir dîner, afin de tester la carte 100 % végétarienne du mercredi ou le service façon "repas de famille" du dimanche – eh oui, car Amandine Chaignot n’a pas prévu de souffler : Pouliche ouvre ses portes matin et soir, sept jours sur sept.

Pouliche
11 rue d’Enghien 75010 Paris

Publicité

Merci à Pouliche pour l'invitation.

Par Pharrell Arot, publié le 31/10/2019

Copié

Pour vous :