© Kylie Jenner via Instagram

Hey Kylie Jenner, voici quelques références pour te réconcilier avec le rosé

L’entrepreneuse a récemment avoué ne pas être une grande amatrice de vin rosé.

© Kylie Jenner via Instagram

"Je ne bois pas vraiment de rosé." Voilà une déclaration qui aurait bien pu passer inaperçu, mais qui n’a pas manqué de faire parler. Petit rappel des faits : lors d’une récente interview, l’influenceuse a été interrogée sur le déroulé de sa soirée de Saint-Valentin et sur ses goûts en matière de vin. À la question : "Vin rouge ou vin rosé ?", Kylie Jenner n’a pas sourcillé : "Je ne bois pas vraiment de rosé. Donc je vais dire vin rouge, même si j’ai une préférence pour le vin blanc." De quoi laisser craindre un désamour et un désintérêt du rosé chez les nouvelles générations ? La question se pose.

Publicité

Ici, chez Club Sandwich, on a réfléchi à comment on pourrait venir en aide à Kylie Jenner. On a donc contacté Fleur Godart, autrice, "chasseuse de vins" et l’une des personnes les plus calées en matière de vin nature pour lui soutirer quelques conseils qui pourraient aider Kylie Jenner à faire la paix avec le (bon) rosé. "Le problème des rosés, c’est que c’est de la daube, pas du vin", nous a d’abord répondu l’autrice. Car le souci avec les rosés vers lesquels on se rue en été, c’est que l’on se concentre avant tout sur leur couleur – "une nuance entre le foie gras périmé et le saumon polystyrène" – que l’on associe, à tort, à un gage de "qualité et de légèreté".

"Un bon vin, c’est d’abord un bon raisin, une culture sans chimie de synthèse, et vinification sans intrants. L’immense majorité des rosés du marché sont vinifiés avec des levures aromatiques, qui donnent un goût caricatural et entêtant."

À ce moment-là, on s’est sentis un peu démunis. Mais Fleur Godart a bien voulu nous livrer quelques-unes de ses pépites. "Des rosés avec une complexité infinie, puisque naturelle", dit-elle. Les voici.

Publicité

> Le Clairet du Château Massereau

Frères Chaigneau à Barsac (Gironde)

"Les frères Chaigneau font revivre l’ancienne tradition des rosés vineux de Bordeaux avec un assemblage cabernet franc, cabernet sauvignon, merlot noir et petit verdot, en macération de 18 heures à froid puis bâtonnage sur lies en vieilles barriques de Barsac. Un rosé vineux profond, structuré et néanmoins rafraîchissant."

> Le rosé du domaine Le Temps Retrouvé

Michael Georget à Laroque-des-Albères (Pyrénées-Orientales)

Publicité

"Assemblage carignan de 135 ans et grenaches de 90 ans, en 'saignée' : il laisse macérer le temps d’obtenir la couleur désirée (assez intense) et soutire une partie du jus. Là aussi, un rosé très structuré et vineux, extrêmement complexe grâce au grand âge des vignes, avec beaucoup de tonus, que l’on peut boire sans soif, sur tout : des crudités aux grillades en passant par les fromages. Le champ des accords est sans limites. C’est LE vin que je bois tout le temps."

> Le rosé Canta Mañana

Alain Castex à Llauro (Pyrénées-Orientales)

"Assemblage de mourvèdre, carignan, muscat, grenache gris et noir, syrah, macabeu. Tout le génie d’Alain dans cette audacieuse potion magique, les rouges apportent les basses et le blanc les aigus, c’est une beauté fatale !"

Publicité

Si vous ne voulez rien rater des conseils de Fleur Godart, suivez-là sur Instagram.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Par Club Sandwich, publié le 29/01/2019

Copié

Pour vous :