(© Getty Images)

Il existe une appli qui vous permet (enfin) d'éviter les files d'attente au restaurant

Et l'un des restos préférés des Parisiens vient tout juste de s'y inscrire.

À Paris comme ailleurs, les réservations dans les restaurants se sont transformées, au cours des dernières années, en petit jeu d’équilibriste. Parmi les explications d’un tel bouleversement dans le monde de la restauration, on peut citer une recrudescence des no-shows et des annulations surprises de clients qui mettent en péril les stocks ou, pire, la survie d’un établissement.

Pour affronter cette nouvelle réalité, les solutions sont peu nombreuses : prendre son mal en patience, se pointer au premier service ou malheureusement perdre patience. Mais tout ça, c’était sans compter sur Amos Teshuva et Frazer Harper, deux jeunes développeurs britanniques installés à Londres – une ville également confrontée à la disparition progressive des réservations au restaurant.

Publicité

En lançant WalkIn en février 2018, les compères se sont mis en tête d’offrir une solution efficace et viable aux clients qui en ont marre de poireauter et qui accepteraient de patienter pour une place dans un restaurant dans la mesure où ils seraient informés à l’avance du temps d’attente qui leur sera imposé sur place.

Paris s’y met à son tour

L’appli permet à un client de s’inscrire virtuellement, et à distance, à la file d’attente d’un restaurant, de connaître le temps d’attente avant d’obtenir une table et d’être prévenu par notification une fois qu’une place est disponible. Le client dispose ensuite de dix minutes pour arriver sur place et prendre place à la table qui l’attend. Une aubaine pour les restaurateurs en quête d’un taux de remplissage optimal et les clients demandeurs de transparence et de visibilité dans leur emploi du temps.

Publicité

À Paris, le restaurant Holybelly a tout récemment décidé de franchir le pas et d’apparaître sur la plateforme – l’un des premiers restos en France, à notre connaissance. "Désormais, vous pouvez aller vous promener sur le canal, faire travailler votre appétit et revenir juste à temps pour vous glisser vos pieds sous la table", résume Nico Alary, cofondateur d’Holybelly avec la cheffe Sarah Mouchot.

Publicité

Petite précision toutefois : seul Holybelly 19 (Xe) serait référencé sur l’application, et non Holybelly 5 (Xe), pour lequel il faudra toujours attendre son tour à l’ancienne, en file indienne. Mais au fond, comme vous le savez, le jeu en vaut la chandelle.

À voir aussi : Holybelly revisite pour nous le mythique club sandwich

Par Robin Panfili, publié le 26/09/2019

Copié

Pour vous :