(© Club Sandwich)

Le meilleur pain au chocolat qu'on a mangé cette année est américain

À San Francisco, Tartine confirme son statut de boulangerie star.

8 h 12, la queue est éparse devant Tartine Manufactory, le dernier-né de l’empire Tartine, boulangerie mythique ouverte en 2002 dans le quartier – à l’époque un peu bordélique, aujourd’hui plus que hype – de Mission à San Francisco. À l’intérieur pourtant, certains ont réservé leur table, et on sent l’excitation dans l’air d’une ruche bien rodée prête à offrir sa démonstration de force de boulangerie.

(© Club Sandwich)

Publicité

500 mètres carrés de petites tables brutes, arrosées du soleil de début de journée qui passe par les grandes fenêtres de l’ancienne usine ayant donné son nom à ce "flagship" né à l’été 2018, où touristes et hipsters du quartier prennent place pour goûter aux viennoiseries aux noms bien français. Croissants et pains au chocolat, stars du menu, vendus "jusqu’à sold-out", font se déplacer les foules. Et à juste titre.

(© Club Sandwich)

Venu pour les viennoiseries, on se laisse tout de même tenter par le breakfast sandwich garni de porchetta à la peau croustillante. Rapidement, les serveurs apportent la commande, et le résultat est sans appel : au visuel déjà, le pain au chocolat et le croisant ont l’air d’être absolument dingues. Feuilletage incroyable, légèreté, et un brillant magnifique, c’est les yeux emplis de réconfort qu’on s’apprête à croquer dans ces beautés.

Publicité

(© Club Sandwich)

Et là, c’est l’explosion. Celle de bonheur, celle de tous les facteurs qui s’alignent. Le croustillant, le fondant, la richesse des couches de beurre et de pâte qui s’entremêlent. Dans le pain au chocolat, la force du chocolat noir, encore tiède : ces viennoiseries pourraient faire une demande de passeport français et recevoir la légion d’honneur en bonus.

(© Club Sandwich)

Publicité

Nous faire venir de si loin pour s’émouvoir d’un croissant ou d’un pain au chocolat, c’est bien là le pouvoir de Tartine, où pains vivants et simplicité des ingrédients valident entièrement l’engouement autour de l’enseigne depuis le début des années 2000.

Et s’il ne faudra pas faire attention à la dépense – plus de 5 dollars, pas loin de 4,50 euros, pour une viennoiserie –, on en viendra en rentrant à rêver des miettes du pain au chocolat au fond de l’assiette, et à glisser le bon mot aux amis qui partent en Californie : le meilleur pain au chocolat n’est pas au coin de la rue, il est de l’autre côté de l’Atlantique.

(© Club Sandwich)

Publicité

Tartine Manufactory
595 Alabama Street
San Francisco

Par Pharrell Arot, publié le 15/10/2019

Copié

Pour vous :