© Getty Images

Le plus grand (et plus long) repas jamais organisé sur Terre, c'est pour très bientôt

148 chefs, 38 pays et 21 fuseaux horaires : le grand délire Gelinaz débarque avec une nouvelle folle programmation.

Voici un événement gastronomique unique en son genre. Une petite folie culinaire, pensée en 2005 par l’omniprésent et grand expert Andrea Petrini et suivie depuis par des chefs de renommée internationale aux quatre coins de la planète. Après plusieurs éditions à succès, The Grand Gelinaz! Shuffle est cette année de retour, le 3 décembre, avec un objectif simple et clairement assumé : "le grand et plus long dîner jamais organisé sur Terre". 

Pour mener ce projet fou à bien, 148 chefs, venus de 38 pays et 73 villes différentes, seront mobilisés durant 700 heures et 21 fuseaux horaires. Petit changement cette année : ce ne sont pas les chefs qui voyageront cette année, mais leurs recettes, dites "les matrices". Le principe de cette grande sauterie gastronomique est simple : chaque chef a reçu un menu en huit temps, rédigé par un autre chef dont l’identité ne sera pas révélée, qu’il devra interpréter à sa façon lors du Grand Gelinaz! Shuffle pour un soir – et un soir seulement.

Publicité

(© Gelinaz)

Tous les goûts, tous les budgets

Cette organisation et ambition pharaonique donnera lieu une profusion de recettes inédites – 2 208 précisément –, dans des lieux très divers : des tables minuscules aux restaurants à grandes salles, des cantines aux restaurants de palaces. Bonne nouvelle : si les places sont limitées (5 000 dans le monde), il y en aura aussi pour tous les budgets : de 35 à 500 euros le menu selon que vous réserverez chez Bombay Canteen ou chez Massimo Bottura. Autre bonne nouvelle : l’événement entend également s’installer cette année dans "des pays moins connus des foodies" : Ghana, Albanie, Philippines, Islande ou le Grand Nord du Québec.

Parmi les chef·f·es participant, il y a encore une fois du (très) beau monde : Joaquin Cardoso (Loup Bar – México), Sean Gray (Momofuku Ko – New York), Marsia Taha (Gustu – La Paz), Alex Atala (D.O.M), René Redzepi (Noma – Danemark) ou Massimo Bottura (Osteria Francescana –Modène). Et que dire des chef·f·es français ? Alain Ducasse et Romain Meder, Pascal Barbot (L’Astrance – Paris), Hugo Roellinger (Le Coquillage – Saint-Méloir-des-Ondes), Tabata et Ludovic Mey (Les Apothicaires, Lyon), Mathieu Viannay (Mère Brazier – Lyon), Marie-Victorine Manoa (ex-Top Chef, Mercière – Lyon), Taku Sekine (Dersou et Cheval d’Or – Paris), Inaki Aizpitarte (Le Chateaubriand – Paris), Céline Pham (Tontine – Paris) et Pascal Barbot (Astrance – Paris) ou Christophe Pelé (Le Clarence – Paris)…

Publicité

Quoi ? Le Gelinaz
Quand ? 3 décembre 2019
Où ? 73 villes à travers le monde
Combien ? 35 à 500 euros
Plus d’infos ici

Par Robin Panfili, publié le 26/11/2019

Copié

Pour vous :